Politique

Promesse Politique: Semaine Du Récépissé Des ” Democrates”

À Parakou, Nikki, Cobly, Savalou, Athiemé… bref, le long de sa tournée nationale entamée depuis le 12 novembre 2020, le chef de l’État a fait du parti d’opposition ” Les Democrates” en quête de son récépissé, ses choux gras.

Il en parle et en reparle au point où les responsables du parti ont dû donner de la voix pour lui faire comprendre que ” Les Démocrates ” qui n’est inscrit nulle part dans son programme d’action, ne saurait être l’objet de son périple de reddition de compte. En tout cas Patrice Talon, face à ses concitoyens, persiste et signe que ce parti dont l’ex chef de l’État Yayi Boni est membre d’honneur, aura le document de reconnaissance de son existence légale cette semaine, tout calcul fait.  <<… le ministre de l’intérieur les a rencontrés et des insuffisances ont été relevées. Ils ont pris l’engagement de les corriger rapidement. Et je pense, et j’espère avec vous que dans une ou deux semaines, quand ils vont amener les documents avec les corrections, ils auront leur récépissé >>, a-t-il déclaré à Cobly, dans la partie septentrionale du pays, le 16 novembre 2020 (rapporté par le site Les Pharaons).

À Savalou, dans le département des Collines, vendredi 20 novembre, Patrice Talon revient sur le sujet : << Ils ont fait quelques erreurs dans leur dossier, ils ont été reçus par le ministre de l’intérieur qui les a aidés, qui a montré ce qui ne va pas, parce que désormais il faut faire les choses de manière presque parfaites. Dans une ou deux semaines, ils auront leur récépissé…”. 

Passée la première semaine de telles assurances, place à la deuxième et dernière semaine fixée par le chef du gouvernement. Les Démocrates devront donc avoir leur récépissé au plus tard vendredi prochain, du moins si l’on s’en tient aux différentes déclarations de Patrice Talon. Tiendra-t-il parole ou pas? Son ministre Sacca Lafia rappellera-t-il les responsables du parti pour leur remettre enfin le sésame tant attendu ?

C’est un test grandeur nature pour la Rupture notamment son chef dans la perspective de la présidentielle de 2021.

Articles Similaires

Polémique autour du Franc Cfa et l’avènement de l’Eco : Le DC du Président de l’Assemblée nationale clarifie la position du parlement béninois

Arnaud KOUMONDJI

Vote du Budget de l’État gestion 2021 : L’He Gbadamassi salue un budget réaliste et réalisable

Le Béninois Libéré

Présidentielles de 2021 : Les révélations de L’he Agoua sur le système de parrainage

Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.