Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Projet Open Data: Le gouvernement opte pour le renforcement de la démocratie

 L’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN), sous la supervision du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, a  organisé ce mardi 05 juillet 2022, l’atelier de démarrage du Projet d’appui à la conduite du changement Open Data. Cette séance s’est déroulée à Novotel Orisha de Cotonou.

En effet,  le projet open data est l’ensemble des politiques publiques et initiatives permettant de mettre à la disposition du grand nombre, des données publiques dans des formats qui favorisent l’accès libre et la possibilité d’exploitation sans restriction technique, juridique ou financière.

Cette pratique a pour bénéfice la transparence de l’administration publique, l’innovation, la participation active des citoyens à la gestion du pays, la création de nouvelles connaissances et l’efficacité de l’administration publique.

Alors, les dirigeants béninois ont opté pour cette pratique  afin d’améliorer la transparence et la redevabilité  du gouvernement et faciliter la création de nouveaux services publics ou privées à destination des citoyens.  Ainsi, le gouvernement envisage  renforcer la démocratie, l’état de droit et la bonne gouvernance.

Le projet open data géré par l’Agence  des Services et Systèmes d’Information (ASSI) est divisé en trois (03) grands axes. Premièrement, il s’agit de la réalisation d’une étude préliminaire pour évaluer l’étape de préparation du Bénin à l’ouverture des données sur la base du modèle Odra. Deuxièmement, de la réalisation d’un portail  open data avec un transfert de connaissance pour assumer son exploitation. Troisièmement, de la réalisation de la conduite du changement via des événements, des formations, une étude de la littéracie  et de la gouvernance des données.

Notons que ce projet est à sa troisième phase. Il s’agit précisément de la première étape de la divulgation de la culture open data. L’objectif du gouvernement est de faire en sorte que l’administration soit au cœur de cette stratégie, de faire émerger des cas de réutilisation de données, et de  définir le cadre légal nécessaire pour une éclosion d’un écosystème de données ouvertes au Bénin.

La France a appuyé ce projet à travers l’Agence Française du Développement afin d’accompagner le gouvernement béninois dans l’atteinte de l’ODD 16. La Troisième phase est la mise en œuvre par Expertise France avec pour objectif principal d’appuyer la mise en place d’un cadre juridique réglementé et adapté et engager la conduite du changement et les premières actions avec les acteurs concernés pour donner vie à l’ambition gouvernementale.

Cet atelier a été effectué sous la houlette du secrétaire générale du ministère du numérique Oumarou Aboubakar Chabi Boubacar, du directeur général par intérim de ASSI, Aristide Adjinacou, et du représentant du directeur de l’AFD au Bénin, Gaston Hountondji.

<<Chaque institution, ministère, et agence devra s’engager dans un processus de open data, pour la transformation digitale. La première étape est de conduire un diagnostic précis de nos forces et faiblesses, les défis qui nous attende, et tirer une stratégie national d’exploration minutieuse des collaborations et à l’identification des cas d’usage possible de l’open data>>, a expliqué Oumarou Aboubakar Chabi Boubacar.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR