Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Société

Projet de Pipeline d’Export Niger-Bénin/par forage directionnel du pipeline en zone frontalière : La traversée du Fleuve Niger sur 888m réussie avec succès

 (Le défi du passage par le sous-sol relevé en zone frontalière)

C’est fait depuis ce Dimanche 21 août 2022 à 14h11mn pour ce qui est de l’étape de la traversée du Fleuve Niger par forage directionnel du pipeline dans le cadre du projet de réalisation du Pipeline d’Export Niger-Bénin. Une étape très importante réalisée en un seul essai, à travers le remorquage du tuyau principal dans le cadre des travaux de la traversée du Fleuve Niger par forage directionnel au niveau de la frontière entre le Niger et le Bénin.

Construire un système de transport par pipeline pour exporter le pétrole brut produit au Niger vers le marché international, c’est ce que vise le Projet de Pipeline d’Export Niger-Bénin (PENB), entrepris par les sociétés West African Oil Pipeline (Niger) Company (WAPCO Niger) et West African Oil Pipeline (Bénin) Company (WAPCO Bénin). Avec l’ambition de devenir l’un des plus longs systèmes de transport de pétrole brut en Afrique de l’Ouest après son achèvement, ce pipeline composé de plusieurs stations de pompage, de salles de vannes et d’un système d’amarrage à un point unique sur la mer, est d’une longueur totale de 1950 km dont 1275 km au Niger et 675 km au Bénin.

Et dans la réalisation de ce Projet de PENB, il est prévu plusieurs sous-projets clés dont la traversée du Fleuve Niger par forage directionnel qui revêt d’une importance capitale puisque ces travaux relèvent de défis techniques et sociaux à révéler par les sociétés West African Oil Pipeline (Niger) Company (WAPCO Niger) et West African Oil Pipeline (Bénin) Company (WAPCO Bénin) à cause de la technique utilisée à  savoir le passage par le sous-sol. Ce qui n’est pas facile surtout en zone frontalière au regard des énormes difficultés à surmonter. Techniquement, il fallait constamment optimiser le schéma technique pour la construction mais aussi du fait qu’il y avait beaucoup de travail de préparation et de coordination à faire dans les premières phases. Quant aux défis sociaux, il s’agit pour ces sociétés de réussir à franchir une frontière aussi mouvementée que celle comprise entre le Niger et le Bénin.

Et pourtant, cela a été et ce avec succès. En effet, réussir la traversée du fleuve Niger par le pipeline dans le cadre du Projet de PENB, c’est ne pas passer directement dans l’eau, mais plutôt dans la couche de sol ou de la roche située sous la couche d’eau sur les 888 m de large du fleuve Niger. D’où les difficultés évoquées plus haut. Mais avec le savoir-faire de ces sociétés, le défi n’était pas insurmontable.

En effet, après l’achèvement de la première traversée par forage directionnel au niveau de la rivière Djavi-Dodomé au Bénin en Juin 2022, la traversée du fleuve Niger par forage directionnel, d’une longueur de 888 mètres, qui constitue également une autre étape importante dans la réalisation du Projet de Pipeline d’Export Niger-Bénin et marque la résolution des défis de construction transfrontalière du Projet de PENB, a été réalisé avec succès. Mieux, les techniciens du projet PENB l’ont fait en un seul essai. C’est pourquoi l’achèvement de la traversée du fleuve Niger montre également l’esprit de coopération amicale et de soutien mutuel entre la West African Oil Pipeline Company (WAPCO) et les deux pays frères, le Niger et le Bénin. Du côté de la West African Oil Pipeline Company (WAPCO), on a la ferme conviction  que la construction et l’exploitation du pipeline seront bénéfiques pour les populations des deux pays.

Collaboration et détermination des deux Etats

Déjà, l’élaboration de ce Projet de Pipeline d’Export Niger-Bénin est une preuve de franche collaboration entre les deux Etats et surtout la preuve du renforcement des liens fraternels. Avec une vision commune dans le cade de ce projet, on comprend qu’il serait difficile de ne pas trouver de solutions à quelque situation que ce soit devant entraver le bon déroulement des travaux du projet PENB.

Pour cette traversée du Fleuve Niger par forage directionnel, le projet de de Pipeline d’Export Niger-Bénin a reçu des soutiens considérables en termes de terrains, d’opérations transfrontalières et de sensibilisation sur le projet à la fois du gouvernement du Niger et que celui du Bénin, avec la coordination par les deux Etats du processus d’acquisition des terrains afin de fournir des terrains de construction pour la traversée, ce qui a constitué la base de la construction. Aussi un accord bilatéral a-t-il été négocié et signé pour faciliter le franchisage des personnes, machines et matériaux nécessaires aux travaux du projet de la frontière dans les délais spécifiés, créant ainsi les conditions favorables à une construction courante de la traversée par forage directionnel.

Il faut dire que le succès de cette opération de traversée du Fleuve Niger par forage directionnel du pipeline est aussi dû à la contribution des autorités locales des deux pays et au grand public pour l’éclairage qu’ils ont eu sur les travaux  avec l’appui de l’Autorité du Bassin du Niger (ABN).

En définitive, la coordination active et le soutien solide des gouvernements du Niger et du Bénin ont contribué au succès du projet de la traversée du fleuve Niger par forage directionnel. Ce qui est la suite de la dynamique enclenchée depuis le début des travaux de part et d’autre des deux pays.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR