Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Projet de budget 2023 du ministère des infrastructures et des transports : Hêhomey obtient 156.395.188.954 Fcfa pour 2023

(Encore de grands chantiers en 2023 pour continuer la transformation du pays)

Le budget du ministère des infrastructures et des transports pour 2023 se compose des dépenses en fonctionnement évalués à 4 milliards 304 millions 684 mille 954 francs CFA, et des investissements pour un montant total de 152 milliards 090 millions 504 mille francs CFA. Comparativement à celui de 2022, qui était de 155 milliards 699 millions 451 mille francs CFA, le budget exercice 2023 du Ministère des Infrastructures et des Transports connaît un léger accroissement de 0,45 %.

Pour l’année de l’exercice du budget, le ministère s’emploiera à concevoir, appuyer la mise en œuvre, suivre et évaluer la politique générale de l’Etat en matière de transports terrestre, maritime, fluvio-lagunaire et aérien ainsi que de travaux publics et autres infrastructures conformément aux conventions internationales, aux lois et règlements en vigueur en République du Bénin. Quant aux programmes pilotes et soutien aux services, les cadres du ministère ont pour objectifs de veiller à améliorer la gestion et la productivité des structures du Ministère des Infrastructures et des Transports, et d’assurer la mobilité des personnes et des biens dans des conditions de confort et de sécurité.
En termes d’actions, il s’agit de la Modernisation du réseau routier classé national ; Construction d’ouvrages ; Aménagement de pistes rurales ; Entretien des différentes infrastructures.
Notons globalement que le budget exercice 2023 est en léger accroissement de 0,45% par rapport au budget initial de 2022. Les dépenses de fonctionnement ont connu une augmentation de 11,42%. Les dépenses d’investissement sont légèrement en hausse de 0,17 %.
Cette augmentation tient compte des :
-des échéances à payer dans le cadre des projets portés par les entreprises ;
-de la nécessité de poursuivre les chantiers déjà en cours conformément aux chronogrammes contractuels ;
-des besoins de maintenance et d’entretien des infrastructures en service.

Quant aux grandes actions du projet de budget exercice 2023, on note la modernisation des liaisons routières (Projets en cours)
Aménagement et bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou- Banikoara – 209,68 km (BN, BAD) ;
Aménagement et bitumage d’une section de la route Bétérou-Tchaourou – 66,325 km (BN, BID) ;
Réhabilitation et renforcement de la RNIE 2- Tronçon : Béroubouay-Kandi-Malanville – 177,20 km (BN, BID) ;
Aménagement et bitumage de la RNIE 7-Tronçon Banikoara-Kérémou-Frontière Burkina Faso – 53,60 km (BN, BID) ;
Reconstruction du Boulevard de la Marina ;
Aménagement et bitumage de la rocade de Porto-Novo -section 1 : hôtel beau rivage-début cinquantenaire en 2×2 voies prenant en compte la rue des manguiers menant à l’Assemblée Nationale (9,55 km) ;
Réhabilitation de la route Dassa-Savalou-Djougou (260 km) et bretelles (14,80 km) ;
Reconstruction de la route Porto Novo-Akpro-Missérété (12,60 km) en 2×2 voies et aménagement et bitumage de la route Pobè- Adja Ouèrè-Ouinhi (22,80 km) ;
Aménagement et bitumage de la route des pêches (Phase 2) : Tronçon Adounko-Porte du Non-Retour (23 km) et aménagements connexes (Route de l’Esclave et corniche Est de Cotonou) ;
Aménagement et bitumage de la route Ouèdo-Tori (15,5 km) ;
Aménagement et bitumage des routes Misséssinto-Zinvié-Sèdjèdénou-Zè (32 km); RNIE 1 (Cococodji)-Hêvié-Ouèdo (9,00 km) et Ouèdo-Calavi Kpota (12 km) ;
. Aménagement et bitumage des routes Agbangnizoun-Abomey (12,39 km), Abomey-Djidja (32 km) et Toffo-Lalo (38,5 km

Aménagement et bitumage du tronçon Guessou Sud-Fo bouré- Sinendé ;
Aménagement et bitumage de la route Akpro Missérété – Pobè – Obèlè – Frontière du Nigéria (66,40 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Zian-Ifangni-Igolo (13 km) ;
Réhabilitation et renforcement de la RNIE 2 – Tronçon Dassa-Parakou ;
Aménagement et bitumage de la route Wadon-Adjarra-Médédjonou-Porto/Novo et ses bretelles (18,5 km) ;

Construction d’ouvrages spécifiques pour faciliter la circulation des personnes et des biens
Construction d’un second ouvrage de franchissement du bas-fond de Womey ;
Construction d’un ouvrage sur l’axe Bopa (Djidjozoun)-Allada (Lon Agonmè) (PK 0+650) ;
Construction d’un ouvrage sur l’axe Tchi Ahomadégbé-Tchitto (PK 2+000) ;
Construction d’un ouvrage sur l’axe Dassa-Soclogbo-Bètèkoukou-Okpa-Igbodja (PK 31+200) ;
Construction d’un pont sur le lac Toho au PK0+500 de la route Pahou-Tori. Désenclavement des zones de production et des localités
Travaux de réfection et d’entretien de pistes rurales et de routes en terre classées – Campagne 2022-2023 (BN).
Le programme comprend la réfection et le maintien en bon état de praticabilité, de 12 600 km de pistes rurales et 2 789 km de routes en terre classées.
Modernisation et extension du réseau routier (Projets au démarrage). Dédoublement de la route Sèmè-Porto Novo (10 km) et construction d’un nouveau pont en 2×2 voies ;
Réhabilitation et renforcement de la RNIE 2 – Tronçon : Parakou-Béroubouay (142 km) ;
Reconstruction en 2 x 2 voies de la RNIE 2 – Tronçon : Missessinto (Pharmacie Saint Georges) – Allada sur la RNIE2 ;
Reconstruction du Pont sur le fleuve Djonou (Godomey) et réhabilitation des bretelles au bas de l’Échangeur de Godomey ;
Aménagement et bitumage de la route Kota-Kouandé (43,5 km) ;

Réhabilitation de la route N’Dali-Nikki-Tchicandou (77 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Nikki-Kalalé (47,531 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Guéné-Karimama (46,5 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Vakon-Avagbodji-Aguégués (13,20 km) ;
Réhabilitation de la route Porto-Novo-Avrankou-Igolo (27,441 km) ;
Reconstruction en 2 x 2 voies de la RNIE 2 – Tronçon : Bohicon – Dassa ;
Construction de l’échangeur de Vêdoko – 270 ml (BN, Japon).
Modernisation et extension du Port de Cotonou

Modernisation et extension du réseau routier.
Aménagement et bitumage de la route Ouidah-Kpomassè (14 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Bohicon-Tindji-Zakpota (18,7 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Tiélé-Matéri (18,60 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Tanguiéta-Cobly (35,125 km) ;
Aménagement et bitumage des contre-allées sur le tronçon Godomey-Pahou-Ouidah (35,25 km) ;
Aménagement et bitumage de la route Anséké-Ouèssè (21,631 km) ;
Aménagement et bitumage de la voie d’accès à la caserne militaire d’Allada ;
Réhabilitation des routes Aplahoué-Azovè-Abomey (47 km) et Dogbo-Azovè (19 km) ;
Réhabilitation de la route Djougou-N’Dali (126,55 km) ;
Réhabilitation de la route Djougou-Natitingou-Porga (185,20 km) ;
Réhabilitation de la route Akpro Missérété-Dangbo-Adjohoun-Bonou-Ouinhi-Kpédékpo (89 km) ;
Réhabilitation de la route Kandi-Banikoara (69,95 km) ;
Réhabilitation de la route Djougou-Ouaké-Sèmèrè (50,688 km) ;
Réhabilitation de la route Bohicon-Covè-Kpédékpo (49,556 km) ;
Aménagement de la route Pénésoulou-Alédjo-Sèmèrè (44,36 km). -Aménagement de 23 routes en terre et la construction de 26 ouvrages sur routes en terre, répartis sur tout le territoire national.

Ernest Latoundji

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR