Le Béninois Libéré
Image default
Société

Programme d’assainissement pluvial de Cotonou (Papc) : Le gouvernement satisfait de l’évolution des travaux

Le Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC), projet initié par le Gouvernement du Président Patrice TALON et dont le coût de réalisation estimé à 264 milliards FCFA suit son cours de réalisation. Et pour constater l’évolution des travaux, La Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire SIRAT S.A., Maître d’ouvrage dudit programme a effectué une descente sur les chantiers ouverts dans la capitale économique du Bénin. Il a pour ambition première de sortir définitivement la ville de Cotonou de l’inondation, à travers la construction de collecteurs d’assainissement pluvial et d’aménagement de voies connexes. Il a fait l’objet d’une Table ronde à Paris en 2018, et a reçu l’adhésion de six bailleurs de fonds. Il s’agit de la Banque Mondiale, de l’Agence Française de Développement (AFD), de la Banque Islamique de Développement (BID), de la Banque Africaine de Développement (BAD), de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI),  qui se répartissent un chantier de 10 lots dont 03 sont déjà lancés.

À terme, le PAPC viendra soulager les 34 bassins versants sur les 50 dont dispose la ville et qui ont montré leurs limites pour ce qui est de la capacité de drainage des eaux de pluie. Le projet  permettra également de doter Cotonou de 46 km de caniveaux et de grands collecteurs, ainsi que 90 km de caniveau de taille moyenne. Il faut préciser que Cotonou dispose de 305 km d’ouvrages d’assainissement. Le PAPC apporte en trois ans 146 km, soit presque 50% de ce qui a été réalisé depuis 1960.

La visite de chantiers conduite par le Directeur des Opérations de la SIRAT S.A., Monsieur François AGOMADJE, a concerné quatre sites qui sont le bassin S, le bassin PA3, le bassin XX et la visite des chantiers s’est achevée par la descente sur le site dédié à la préfabrication des caniveaux installé à Godomey, avec déjà un taux d’exécution de 80 %.  La Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire, SIRAT S.A., en attendant le démarrage imminent des 07 lots restants, et avec un taux d’exécution moyen qui oscille autour de 20%, se dit globalement satisfaite et reste confiante quant à la livraison à bonne date des ouvrages du PAPC au terme des délais contractuels.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR