Le Béninois Libéré
Image default
Société

Procès du professeur Joël Aïvo : La réponse de Me Robert Dossou à la présidente de céans

Comme prévu le procès du candidat recalé à la dernière élection présidentielle d’avril 2021 pour défaut de parrainages, le professeur Joël Aïvo en détention depuis le 15 avril 2021, a réellement débuté ce lundi 06 décembre 2021 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à Porto-Novo. Un procès qui annonce déjà des tensions entre les différents camps à l’instar de la présidente de céans et Me Robert Dossou.

«Ce qui nous réunit ici ce sont les faits de complot contre l’autorité de l’Etat et de blanchiment de capitaux. Je demande donc que les débats ne sortent pas de ce cadre. » A fait remarquer la présidente de céans avant que Me Robert Dossou ne lui donne à sa manière : «Nous allons utiliser les moyens que nous donnent les instruments juridiques nationaux ou internationaux pour défendre leur droit. Nous n’allons pas laisser de côtés nos prérogatives pour quoi que ce soit. »

D’un autre côté, apprend-on, seul à la barre et soumis aux questions de la présidente, l’accusé Boni Sarè Issiakou a déclaré n’avoir jamais rencontré  de sa vie Joël AÏVO. Mais il aurait été approché par un certain Gilbert Zinsou qui se présentait comme un proche du professeur. Il ajoute que l’affaire du coup d’Etat n’était qu’un montage de Gilbert Zinsou pour escroquer les sympathisants du professeur. Mais il reconnait l’avoir aidé à escroquer un certain Arnaud Houédanou.

Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR