Le Béninois Libéré
Image default
Société

Procès de Madougou/Projet d’assassinat de Charles Toko: Ce que dit Ibrahim Mama Touré à ce sujet

Comme annoncé le procès de Reckya Madougou a effectivement démarré à la Criet ce vendredi matin. En présence du Ministère Public, le Président de Céans a appelé à la barre les accusés afin qu’ils déclinent chacun leur identité complète : Reckya MADOUGOU : Consultante Internationale ;  Mama Bio Amadou : Transitaire ; Bio Dramane Tidjani : Opérateur économique ; Gbassiré Mora Mohamed : Policier ; Sacca Zimé Georges : Administrateur des Impôts à la retraite ; et  Mama Touré : Colonel de Gendarmerie à la retraite.

Et comme on l’attenant les déclarations des uns et des autres vont bon train avec toujours un plus sur les informations pouvant permettre décupler ou confondre les uns et les autres.

Déposition de Ibrahim Mama Touré au sujet du projet assassinat de Charles Toko selon Comlan Hugues Sossoukpè

Ibrahim Mama Touré » Quand il m’a demandé l’opération, j’ai pris une semaine pour réfléchir et après je lui ai dit qu’il nous faut des moyens physiques et financiers. »

Mario Mètonou » le matériel et les personnes qui devraient exécutés devraient venir d’où ?

Mama Touré « C’était furtif. C’était du mensonge pour lui prendre de l’argent. Quand il m’a dit de me donner les 2 millions, je lui ai dit que c’est insuffisant. Il m’a remis après 1 million. Je sais que mon frère Sacca Georges est du parti Les Démocrates « 

Mario Mètonou « Pourquoi c’est à vous qui est déjà en retraite qu’il a confié cette opération ?

Ibrahim Mama Touré « Il s’est sûrement trompé. »

Mario Mètonou » Vos audios ont été manipulé ?

Mama Touré « Non j’ai reconnu ma voix mais c’était rien du sérieux. Ilya des déclarations dans lesquelles je ne me retrouve pas. »

Ibrahim Mama Touré » J’ai été arrêté le 05 mars dernier. Mon frère et Georges étions dans deux différents véhicules pour la Bef, dans deux cellules différentes. Lors de notre garde à vue, Georges Sacca et moi n’avions pas discuté »

Sacca Georges  » Si vous n’aviez pas discuté, comment expliquez-vous à la cour que vous aviez la même version des faits lors de votre première audition sur le montant qui était dans l’enveloppe ? »

Ibrahim Mama Touré  » C’était une coïncidence « 

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR