Le Béninois Libéré
Image default
Politique

PRETENDUE PRESENCE FRANCAISE AU BENIN : Kèmi Séba induit le PCB en erreur

En manque d’inspiration de critique gratuite, pour marquer leur présence parce que oublié depuis un moment, le parti communiste du Bénin (PCB)  et Kèmi Séba  pour revenir au gout du jour n’ont rien trouvé comme sujet que de s’en prendre encore à la France dont ils viennent de découvrir une soi-disant  présence à Kandi. Une présence qui en fait a toujours été puisque le Bénin pour lutter contre la menace Djihadiste collabore avec ces forces étrangères qui renforcent nos soldats.

Des instructeurs venus former les nôtres dans la lutte contre le phénomène terroriste. Mais que  le PCB et KEMI SEBA au regard du sentiment anti français qui secoue la sous-région qualifie de force Barkhane venue s’installer au Bénin après avoir été renvoyé du Mali et décrié dans la sous-région. Or ces soldats qui ne sont pas que des français, mais aussi  américains ou belges, sont juste venu porter au Bénin de l’aide.  Ce qui est sûr tous ces soldats étrangers (français, américains ou belges), une fois les sessions de formation terminées, repartiront après avoir transmis aux nôtre de l’expertise dans chacun des domaines visés.

Oubliant qu’eux même ne pourront pas mieux faire. Pour avoir vu circuler dans le ciel un hélicoptère qu’ils considèrent comme étant un engin de la force barkhane françaises et qui est en fait qu’un Mi8 de fabrication russe que les Forces Armée Béninoise utilisent dans le cadre des missions logistiques et qui permet aux pilotes béninois de maitriser la conduite sous l’éclairage des instructeurs étrangers. Et toujours dans cette même dynamique de contrer cette menace qu’est le terrorisme, le Gouvernement privilégie la voie du multilatéralisme qui permet de solliciter plusieurs expertises de pays différents. Et c’est la raison pour laquelle le Bénin discute avec des pays africains comme le Niger, le Burkina Faso et le Rwanda en vue de la conclusion d’accords de coopération militaire.

Une coopération qui aurait pu convaincre nos deux parano pessimistes en mal d’inspiration que le Bénin n’est pas dans une éventuelle ni quelconque accommodation ni acceptation d’une présence de la force Barkhane sur son sol. Que ces deux compères  se trouvent un autre sujet car ce disque est rayé.  

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR