Image default
Politique

PRETENDU RETRAIT DE RACHIDI GBADAMASSI DE LA VIE POLITIQUE : Des jaloux s’agitent à Parakou

La politique est un art. Un métier réservé aux hommes et aux femmes qui ont la notion du sacrifice de soi. Même si cette notion de la politique a été galvaudée de nos jours par l’entrée sur le terrain politique de toutes les bêtes sauvages, il reste quelques espèces malheureusement en voie de disparition, qui continuent de faire la fierté des populations.

Dans le Nord en général et plus précisément dans la 8ème circonscription électorale, le député Rachidi Gbadamassi fait partie de cette portion sacrée de souche politique qui fait la fierté des populations.

Par ses multiples œuvres sociales à l’endroit de toutes les couches surtout la jeunesse et les plus petits,  celui qui se définit comme manager des hommes et professeur titulaire de la chaire politique, Rachidi Gbadamassi, tient en haleine depuis plusieurs décennies la vie politique du Septentrion avec une maestria que tout le monde lui envie.

Quoi de plus normal pour lui d’envisager dans les jours à venir, une retraite paisible pour profiter de voir la relève faire mieux que lui?

Rachidi Gbadamassi est bel et bien dans cette dynamique. Mais pour cela, il faudra d’abord qu’il prépare un héritier digne du nom sans lequel le passage de témoin serait catastrophique pour la cité des Koburu.

Donc, le retrait de la politique du champion toutes catégories confondues des arènes politiques de Parakou,  n’est pas pour demain. Et la sale rumeur distillée dans certains forums par des épigones d’un accident de la vie politique de Parakou, n’est qu’une affabulation grotesque de mauvais perdants qui sentant leur crédit politique fini à mi-chemin, veulent tirer dans leur chute normale, le chouchou de la 8ème circonscription électorale.

Mais cette manœuvre vouée à l’échec parce que puant l’amateurisme à des kilomètres à la ronde. Et lorsqu’on fouille bien, cet amusement de profanes est né dans la tête d’une certaine jeunesse de Parakou que les populations ont rejetée, et à cause de laquelle,  le grand parti du cheval blanc a subi récemment un cuisant échec là où son sprint forçait l’admiration.

Gbadamassi ayant juré comme à ses habitudes de renforcer le Br, son leader Abdoulaye Bio Tchané dans la 8èmecirconscription électorale par son leadership avéré, fait de son parti pris pour la masse, certains grincheux qui pensent que l’animation politique se résume aux gros français sans stratégie et avec un cœur en béton, veulent tirer le député dans le sarcophage politique où ils sont déjà condamnés à un enfer certain.

Gbadamassi est généreux. S’il arrivait qu’il vole un jour, il le ferait pour ses électeurs. Il n’a pas un cœur en acier qui rêve de nourrir les populations de Parakou de ruses et de roublardises.

Gbadamassi a encore au minimum une décennie pour ensemencer des milliers de grains pour une pépinière politique à la hauteur des ambitions du Bret de son SGN Abdoulaye Bio Tchané.

Tous le reste n’est que soubresauts d’un animal déjà égorgé par le leadership du député à Parakou.

À suivre.

SidickBagoudou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR