Politique

Présidentielles de 2021 : Les révélations de L’he Agoua sur le système de parrainage

L’élu de la le député de la 10è circonscription électorale, l’Honorable Edmond Agoua a retiré hier mercredi 20 janvier 2021  au siège de la Commission électorale nationale autonome (Céna) son formulaire de parrainage. Après cet étape, le député s’est prêté aux questions des journalistes qui étaient sur les lieux.

«  Je suis passé retirer mon formulaire de parrainage comme tous les élus qui sont concernés pour la bonne cause…Cette disposition, les Béninois doivent en être fiers… Pour être candidat à une élection présidentielle au Bénin, il faut pouvoir au moins réunir 10% des élus. Ça  fait au total 16 parrainages au moins », a lancé le député Edmond Agoua.

Pour le député, grâce au système de parrainage, adopté dans le nouveau code électoral, le Bénin a opté pour la Réduction du nombre de candidature, du temps, d’argent etc. en mettant ces éléments en avant, le député vante les mérites du système de parrainage et montre que le Bénin gagne beaucoup.

« Ce que nous avons gagné, c’est la crédibilité de nos élections. Ce que nous avons gagné,  c’est d’empêcher les candidatures fantaisistes, voire même parfois farfelues.  Puisqu’il y a des gens,  parce qu’ils veulent meubler leurs cartes de visite,  déposent leurs dossiers de candidatures alors qu’ils savent bien qu’ils ne pourront même pas déposer la caution. Ce que nous avons gagné,  c’est le temps. Le temps, parce que les membres de la Céna auront moins de travail à faire. Ce que nous avons gagné, c’est l’argent. Ce que nous avons gagné aussi est que les élus vont désormais se rendre compte qu’ils jouent  un  rôle d’éclaireur », a expliqué le député pour renchérie son argumentaire.

Ange Aristide BYLL

Articles Similaires

Présidentielle du 11 avril prochain: La résistance vient de s briser le cou

Aboubakar Takou

Présidentielle 2021 : Le BR Félicite Talon et s’engage pour un K.O

Le Béninois Libéré

Recours pour invalidation de la candidature de la Fcbe : Les détracteurs de Paul Hounkpè mordent la poussière

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.