Image default
Politique Takou

Présidentielle du 11 avril : Sale temps pour la Rupture : KOHOUÉ ET AGOSSA PROMETTENT LA VICTOIRE AU PEUPLE ET L’ENFER À TALON

Conscients du regard de leurs auteurs camarades Démocrates et de certaines populations qui oublient que David a, dans la Bible, triomphé de Goliath, le duo du Rlc, Kohoué et Agossa vient de lever le ton.

C’est au cours de leur première sortie de ce jour à Azalaï hôtel que les anciens pensionnaires du parti Les Démocrates, ont fait cette menace à la Rupture.

Selon Iréné Agossa, Patrice Talon en venant de son exil en 2016 pour participer à la présidentielle, ne portait aucune chance de victoire face à la mastodonte Fcbe-Prd-Rb.

Mais il a gagné. Ce n’est donc pas eux qui sont restés tout le temps ici à se préparer, qui vont rater de révéler leur maturité politique aux épigones de la Rupture.

Contrairement à leurs amis Démocrates qui ont choisi de négocier leur parrainage à Lomé à coup de centaines de millions, eux ont prouvé l’efficacité du réalisme en politique et comptent aujourd’hui apporter cette victoire tant redoutée, à l’opposition toute entière.

Iréné Agossa demande juste au peuple béninois de rester vigilant quant à l’expression réelle du vote de nos compatriotes. Il était dit, après analyse, au sein des Démocrates, que même une mouche battrait le dictateur de Talon.

Aujourd’hui, il a en face de lui, deux hommes rompus au jeu politique. Donc le miracle est possible. Le duo promet de ramener, au soir du 11 avril, la tête de Patrice Talon au banquet de la victoire de l’opposition. Et ce serait probablement au siège des Démocrates.

Avec cette détermination du duo du Rlc, ce sont les actuels ministres de Talon, Wadagni, Adambi, Abt, Homeky et les autres, qui doivent trembler dans leur culotte. Les jours de leur séjour au gouvernement, sont comptés.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR