Image default
Politique

Présidentielle : cafouillage au sein de l’opposition béninoise : Les Démocrates en lambeaux

D’une seule candidature au départ avec son colistier pour former le duo de la victoire contre Patrice Talon, l’opposition au régime de la Rupture,  a révélé toute la déception qu’elle dégage des kilomètres à la ronde.

Conséquence d’un manque de sérieux et d’esprit de sacrifice,  c’est depuis hier, à quatre qu’ils vont à l’assaut du Graal.

Certainement comme pour dire aux populations qu’ils sont réellement loin de tenir tête au compétiteur-né Patrice Talon.

Dans ce lot d’individus de peu de foi politique, on peut compter des récalcitrants qui, sous sanction disciplinaire, font feu de tout bois pour se mettre sur les starting-blocks sans parrainages.

D’autres qui ne peuvent même pas rêver d’une once de légitimité dans leur quartier, mais qui se présentent aujourd’hui candidats à une élection présidentielle comme pour désavouer le candidat de cette famille.

Bref, l’écurie Démocrate a accouché hier de tout sauf d’une candidature à cette élection.

On comprend maintenant pourquoi les caciques de la Rupture parlent déjà d’une victoire au premier tour, de leur champion Patrice Talon.

Les jeunes opposants qui s’affichent sur les réseaux sociaux à offrir leur poitrine de moineaux pour crier échec de la Rupture,  savent maintenant qu’ils sont de malheureux orphelins qui devront immédiatement prendre conscience de leur sort.

Il ne sert à rien de mourir pour des gens qui n’ont aucune conviction et qui ignorent le minimum pour la réalisation d’un objectif.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR