Image default
Politique

Présidentielle 2021 : Face aux leaders religieux du Borgou-Alibori : Le BR œuvre pour la paix

« La paix n’est pas un vain mot mais un comportement. » A dit Félix Houphouët-Boigny. Suivant cette maxime de l’ancien Président de la Côte d’Ivoire, le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané qui souhaite que le scrutin du 11 avril prochain au Bénin se déroule dans la paix, a décidé d’emboiter le pas à la colistière du président Patrice Talon, l’honorable Mariam Chabi Talata Zimé. Le numéro 2 du gouvernement était en effet le samedi 6 mars dernier, dans le septentrion où il a échangé avec certains leaders religieux, prédicateurs et imans du Borgou et de l’Alibori, autour de la paix.

Accompagné de la Ministre de l’industrie, Sadia Assouma, de l’honorable Assan Seibou, de l’ancien maire et actuel premier adjoint au maire de Parakou, Charles Toko, du maire de N’Dali, Daouda Saka Méré, des leaders religieux venus de toutes les communes, le Secrétaire Général National du parti Bloc Républicain, dans son message, a sensibilisé à œuvrer pour la paix dans le contexte actuel marqué par l’élection du prochain président de la République. « Si j’ai souhaité qu’on se voit ce matin, c’est pour échanger autour des préoccupations de l’heure dans notre pays. Nous allons au plan national vers une épreuve qui a été toujours une fête dans notre pays. Il s’agit de l’élection présidentielle. Pour qu’il en soit ainsi cette année, chacun de nous a un rôle important à jouer en l’occurrence dans le sens de la paix », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.

Un message qui, à N’Dali, a reçu l’assentiment des responsables politiques et leaders religieux après avoir salué la démarche menée leur endroit et prié pour la préservation de la paix et de la concorde au Bénin, ont promis œuvrer dans leurs communautés respectives pour que le message du Sgn/Br soit entendu partout dans les départements du Borgou et de l’Alibori. Il faut préciser que pour le compte du scrutin prochain, le septième au Bénin depuis février 1990, trois duos de candidatures sont en lice. Il s’agit de Corentin Kohoué-Iréné Agossa, Alassane Soumanou-Paul Hounkpè et Patrice Talon-Mariam Chabi Talata.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR