Image default
Politique

Présence remarquable de députés Up au 3ème conseil national du Moele-Bénin : SI LA TOLÉRANCE A UN NOM EN POLITIQUE, ELLE S’APPELLE ORDEN ALLADATIN

Amoussou est un Baobab. Au propre comme au figuré bien entendu puisqu’il est le leader du parti Baobab. C’est sans doute à la sève de ce monument de l’écosystème politique béninois, qu’il nourrit ses poulains, Jérémie Adomahoun, Richard Allossohoun et Orden Alladatin.

Ils étaient tous à Azovè ce matin au 3ème conseil national du Moele-Bénin pour soutenir un ami, un frère, Jacques Ayadji. La présence du député Alladatin a été d’autant saluée qu’il y a un moment,  la presse avait entretenu une vaine polémique entre lui et son frère Ayadji. Mais comme les hommes du président Talon sont à son image, cette querelle n’a duré que quelques minutes. Le temps que les deux sages se parlent au téléphone.

La présence donc du député Up à cette sortie du Moele-Bénin, montre si besoin en est, qu’autour du président Talon, au sein de la mouvance, les discussions politiques se limitent juste sur le terrain politique propre à chaque entité mais la solidarité fraternelle reste l’essence même de la Rupture comme l’essence super qui fait carburer à plein régime, la machine du développement lancée par l’homme du 06 avril 2016.

Orden Alladatin et Jacques Ayadji peuvent aujourd’hui, enseigner l’anthropologie de l’humanisme en politique, dans nos universités. Ils sont une école pour la jeunesse béninoise.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR