Image default
Société

Préparation en amont du sommet des économies africaines : Wadagni, seul ministre des finances de l’Afrique à prendre part aux travaux

La France et son président Emmanuel Macron ont reçu hier, mardi 18 mai 2021, plusieurs chefs d’État africains et des autres continents pour discuter des moyens de redresser les économies du continent après la pandémie de Covid-19.

La préparation de ce sommet a commencé depuis le mois de décembre 2020 avec un comité restreint dont le Ministre de l’Economie et des Finances Béninois, Romuald WADAGNI, Tidjane Thiam, Envoyé spécial de l’Union africaine pour mobiliser le soutien international aux plans de riposte anti-Covid-19, Ousmane Diagana, Vice-Président pour l’Afrique Occidentale et Centrale du Groupe de la Banque Mondiale qui ont durant 5 mois travaillé sur la thématique : Améliorer l’attractivité des économies africaines et renforcer le secteur privé. En dehors de ceux-ci et toujours dans le cadre de ce sommet, Romuald WADAGNI a également participé aux travaux du Groupe de travail de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) dirigé par Madame Vera SONGWE, Secrétaire exécutive de l’UNECA.

Au sein de ce groupe travail qui a conclu ses travaux par une réunion avec le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance de la  France, Bruno Le Maire à quelques jours du sommet, le ministre Wadagni a joué le rôle de leadership en portant la voix des pays d’Afrique Francophone. Il faut noter que bien que concernant l’Afrique, le sommet a connu la participation des pays de tous les continents.

Parmi les pays représentés en présentiel figurent l’Angola, le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan, le Togo et la Tunisie et, du côté européen, l’Italie, l’Espagne et le Portugal, ainsi que l’UE. En visioconférence, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Japon, le Kenya, la Tanzanie et l’Afrique du Sud.

L’ONU, le FMI, l’OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques), l’OMC (Organisation mondiale du commerce), la Banque mondiale et plusieurs banques publiques internationales qui été ont conviées. Au cours des débats, le Ministre de l’Economie et des Finances Béninois, Romuald WADAGNI représentant du président Talon  a pris la parole  lors du sommet pour exposer en tant que premier porte-parole de l’Afrique la position du continent et du Bénin pour débriefer sur la relance des économies africaines après la covid 19. Et toujours par rapport au sommet, il sera sur la radio France Internationale(RFI) pour opiner sur le sommet.

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR