Image default
Politique

Pour son amour sans condition pour son frère Talon et le Bénin : Claudine Prudencio victime de sorcellerie

Il n’y a que la SORCELLERIE pour justifier ce dont la présidente de l’Udbn est victime depuis ce K.O retentissant du duo Talon-Talata. Son crime, avoir cru en Patrice Talon, la Rupture et surtout avoir réussi à écrire en lettre d’or le concept du genre en politique dans un monde où le SÉRIEUX est la règle.

Mais au lieu d’être célébrée ne serait-ce par hommage du vice à la vertu, par, même ceux-là qui ont choisi la voie de l’égarement pour s’attaquer à la République, madame Claudine Prudencio, est depuis la victoire par K.O de son choix, victime de toutes les inventions de l’imagination humaine.

Elle a tort de parvenir à montrer à son frère, Patrice Talon, son amour et sa foi en lui, malgré tout ce dont elle a été objet depuis l’avènement de la Rupture.

Certains se demandent même ce que le président Talon lui a inoculé comme drogue de soumission, de croyance aux réformes, pour qu’elle résiste aux sillons d’embûches qui furent sa croix sur son parcours dans la Rupture.

Mais comme on le dit,  » quand on a foi en son objectif, toutes les formes d’embûches se révèlent à vos yeux comme des conseillers qu’on embrasse le long de son parcours  » Aboubakar Takou.

Et c’est ce qui a permis à la major des femmes politiques béninoises d’inscrire l’Udbn dans la liste très restreinte des cinq généraux de la victoire par K.O à l’ Armageddon des 06, 07 au 11 avril qui a consacré la victoire du BIEN sur le mal.

La croyant donc d’office au présidium des médaillés de la vraie victoire, les jaloux ont entrepris de recruter des mercenaires de la plume pour croire flétrir l’image de l’amazone de Patrice Talon.

Du côté des divorcés de l’éthique politique qui s’appellent RÉSISTANTS, elle devrait payer le prix de son engagement aux côtés de Patrice Talon.

Voilà ce qui justifie, qu’en absence d’arguments pour écorcher l’aura et la peau du pachyderme politique, on la soumet à toutes les inventions et fabrications de la méchanceté humaine.

Claudine Prudencio et l’Udbn ont dormi tout l’Été de la campagne. Claudine Prudencio n’était même pas au pays durant les élections. L’Udbn est un parti qui était en vacances à Dublin, durant la campagne du K.O. Bref, tous les mensonges étaient fabriqués dans la grande usine de l’intoxication pour ensorceler Claudine Prudencio et l’Udbn.

Mais c’est mal connaître le père des orphelins, Patrice Talon qui a le don d’essuyer les larmes aux victimes de ses ennemis. Au finish, les commis à la destruction de la beauté et de la foi de l’Udbn, se mordront les doigts de se rendre compte qu’ils ont tous été des mains que Dieu a utilisées pour fixer davantage l’Udbn et Claudine Prudencio dans les ÉLUS de cœur de Patrice Talon.

Vivement qu’ils écrivent maintenant que l’Udbn et Claudine Prudencio sont des cannibales qui se curent les dents avec des os de bébés. C’est tout ce qui reste à écrire contre la seule fierté de la femme béninoise et maman de la presse béninoise.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR