Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Pour lutter contre la cherté de la vie au Bénin: Bientôt des magasins d’intrants vivriers dans les 77 communes

Dans l’objectif de conjurer cette cherté de la vie et la crise alimentaire mondiale au Bénin, le gouvernement de la rupture a décidé de faire recours à une recette initiée par l’ancien président Thomas Boni Yayi. En effet, pour lutter contre la crise alimentaire qui a prévalu au cours de son mandat, l’ancien président Yayi Boni avait mis en place l’Office national d’appui à la sécurité alimentaire (ONASA) qui avait des points de distribution des produits vivriers à moindre coût aux populations.

Dans la même dynamique mais sous une autre forme, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé en conseil des ministres de prendre exemple sur cette initiative en créant dans les 77 communes des boutiques témoins de distribution d’intrants vivriers pour lutter contre cette cherté.

La disponibilité des intrants dans les différentes communes ayant fait partie des doléances des populations, c’est donc une réponse que le gouvernement donne aux populations après les avoir écouté lors de sa tournée. Pour la réussite de cette initiative, le gouvernement a instruit le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané et les ministres concernés pour le contrôle et l’application des prix fixés par arrêté pour rendre disponibles les intrants et soulager les populations grâce aux prix subventionnés de plusieurs produits.  

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR