Image default
Société

Pour la réussite du Projet sur l’Etat Civil : L’AEPeN reçue par la présidente Mariam Djaouga Sacca

Ne plus rester en marge des réformes du gouvernement de Patrice Talon, c’est le souci majeur de la communauté Peuhl.

Pour se faire désormais enrôler  dans la base de données du Ravip, les responsables de l’AEPeN ont mis en place un projet qui permettra de ne plus laisser en marge la communauté Peuhl. Après avoir été reçu par le ministre de l’Eau, Samou Seidou Adambi, les responsables de l’Association des Etudiants peuhls du Nord ont été reçus en audience par Hajia Mariam Djaouga Sacca, présidente du Mouvement Dawrine Pulaaku Bénin. C’était dans l’après-midi de ce lundi 7 juin 2021. A la sortie de cette audience, le secrétaire Général du mouvement, Awali Boubakar livre le bien-fondé de cette rencontre.

Il est important de retenir que, ce projet aidera les enfants peuhls à s’enrôler au RAVIP afin de bénéficier des actes d’états civil sécurisés, il a également pour objectif de contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Anip et l’émancipation de la communauté peuhl. La présidente Mariam Djaouga  Sacca apprécie. Elle trouve que, c’est nécessaire d’accompagner ce projet, histoire de permettre désormais à la communauté peuhl d’être au même rang que les communautés du Bénin.

La trésorière générale de l’Association  des étudiants Peuhls du Nord, Aicha Bélou Sambo pense que, pour la réussite de ce projet, il faut la présence des étudiants Peuhls dans l’équipe technique pour la phase de l’enrôlement. Pour finir, elle a mis l’accent sur les départements concernés par le projet. Comme départements, il s’agit de l’Atacora avec Matéri et Toucountouna, l’Alibori avec Ségbana et Banikoara,  du Borgou avec Perèrè et Sinendé.

Geoffroy ALLOKPON

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR