Le Béninois Libéré
Image default
Société

Pour injure à son égard : Candide Azannaï met en garde

Reçu sur l’émission « Grand Angle » de la web radio Crystal News, le requin politique Candide Azannaï a mis en garde toute personne qui se harsarderait à lui lancer des injures. Le président du parti « Restaurer l’Espoir » a laissé entendre qu’il faudra être prêt à se lancer dans une guerre aux injures. Il affirme être suffisamment armé pour répondre à toute personne qui l’insulterait en premier dans la classe politique. Il a promis ne pas laisser passer une injure prononcée contre sa personne.

Candide Azannaï a prévenu répondre énergiquement à quiconque l’insulte en premier. Et ce, conformément à sa «doctrine». « Quiconque m’insulte le premier, je vais l’insulter. Il m’insulte en gramme, je vais l’insulter en tonne », a-t-il averti, tout en ajoutant «ça c’est ma doctrine».

Reconnaissant que l’injure «est interdite», il soutient qu’il n’insulte pas les gens, mais fait plutôt de la «dénonciation ».

Toutefois, Candide Azannaï fait savoir qu’il vire aux injures quand il est insulté en premier. «L’injure, il ne faut pas le faire. Sauf si quelqu’un vous injurie le premier », a-t-il déclaré. Il continue en affirmant avoir pour exemple palpable l’ancien président Dr Thomas Boni Yayi qui en sait quelque chose.

Ulrich A.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR