Le Béninois Libéré
Image default
Société

Pour avoir harcelé sa propre femme avec un sex-tape : Voici la stratégie du sexagénaire, nouveau client de la Criet

En vue d’accuser sa femme d’adultère pour demander la rupture, un homme âgé de 60 ans a fait monter un sex-tape d’un autre homme avec sa concubine. Alors poursuivi pour harcèlement par le biais d’une communication électronique, il sera jugé le 26 avril prochain par la Cour de Répression des Interactions Economiques et du terrorisme.

 Avec l’âge vient la sagesse, mais parfois l’âge vient seul. A 60 ans, il fait monter une vidéo à caractère sexuel, mettant en scène un autre homme et sa femme. Il a procédé ainsi dans l’intention d’accuser sa femme d’adultère, afin de demander la séparation.

En effet, le sexagénaire pour la première fois a exigé à sa femme de 39 ans de filmer leurs ébats sexuels. Quelques jours après, cet homme est revenu avec la même vidéo dans laquelle il a été remplacé par un autre homme. Ainsi il accuse sa concubine d’adultère et demande la rupture de leur union. Les enquêtes effectuées ont révélés que la vidéo présentée pas cet homme est un montage.

Selon les informations rapportées par Frissons Radio, cet homme a agi de la sorte pour être épargné du remboursement d’une somme de 5 millions qu’il doit à sa concubine.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR