Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Politique/comment l’honorable Gbadamassi traumatise l’opposition : Il vient de pousser Nourénou Atchadé à la faute

Qui n’a pas fait d’enquête, surtout en politique, n’a pas droit à la parole. Autrement, il se brûle les ailes.

Voici ce qu’a dit l’éminence grise des Démocrates, Nourénou Atchadé, en reponse à Gbadamassi :

« Acheter un scanner au profit de l’hôpital de Parakou est un acte hautement salutaire, mais l’acheter à 25 milliards est criminel. »

Voilà qui vient de mettre le pied dans le plat. Et pour cause, Gbadamassi n’a jamais dit que le scanner et les plateaux techniques sont exclusivement pour Parakou. Le député de la 8ème circonscription électorale a bel et bien parlé de tous les départements du Nord- Bénin et a même élargi les bénéfices à toute la région.

Nos voisins des autres pays proches du lieu de l’implantation du scanner, selon le député, pourraient même venir en vacances sanitaires pour la qualité des plateaux techniques que la Rupture est en train de mettre en place.

Donc, il ne s’agit pas d’un scanner à 25 milliards. Mais de plusieurs autres équipements pouvant offrir à la santé des populations, à moindre coup, tous les meilleurs services de santé publique.

Mieux, Gbadamassi a évoqué les avantages pour tous les Béninois, des nombreux investissements dans le secteur énergétique sans oublier les 153 milliards prévus pour être injectés dans le circuit pour offrir, au minimum, un repas chaud à nos apprenants qui s’échinent à aller à l’école malgré tout.

C’est en effet tout ça que l’honorable député qualifie d’option d’une politique HAUTEMENT SOCIALE pour lequel d’autres pays nous envient.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR