Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Point d’exécution du budget 2021 et grands axes de 2022 : La Cour fait ses prévisions

Mesurer la réalisation des cibles annuelles, apprécier les performances enregistrées et identifier les goulots d’étranglements éventuels afin de tirer les leçons pour les mesures correctives idoines en vue d’une grande efficacité et efficience dans la mise en œuvre des activités retenues pour 2022, c’est ce qu’ont a permis aux principaux responsables des directions techniques de la Haute juridiction, les travaux de monitoring des Plans de Travail Annuel (PTA) et de passation des marchés publics 2021 de la Cour constitutionnelle et planification pour 2022, ouverts par le secrétaire général de la Cour constitutionnelle, Gilles BADET, ce lundi 06 décembre 2021, à la salle d’audience Monseigneur Isidore dé SOUZA.

Ceci après que les acteurs de la chaîne des dépenses de la Haute juridiction ont rendu compte de leurs gestions et partager les difficultés rencontrés lors des dix premiers mois de l’année 2021.

Après son invite des participants à plus de sérénité et de disponibilité pour la conduite et le suivi des travaux afin de garantir de meilleures performances, Gilles BADET leur a demandé d’éviter de faire de cet atelier, une simple formalité.

Pour Comlan Fortuné AMOUSSOU (Chef service administratif et financier) et Gildas AHOUISSOUSSI (Secrétaire permanent de Personne responsable des marchés publics) de la Cour constitutionnelle, les performances sont globalement positives, même si certaines améliorations doivent être apportées. Un travail  abattu apprécié par les intervenants qui ont été soulevées surtout le problème de manque de matériels au niveau de certains services avant que des réponses ne leur soient apportées par les responsables à divers niveaux.

Par ailleurs, l’espoir du côté du Directeur administratif et financier de la Cour constitutionnelle, c’est l’exécution du budget de la Cour constitutionnelle pour la gestion 2022 d’un milliard neuf cent un million trois cent trente-six-mille  (1.901.336.000) FCFA, et le plan de travail annuel 2022  dès janvier 2022.

Si le Docteur Justin LOKOSSOU note que les résultats sont meilleurs depuis quelques années à la Cour constitutionnelle, le Directeur de cabinet, Personne Responsable des Marchés Publics, Mr Clément QUENUM dit savoir les leviers sur lesquels il faut agir pour atteindre les objectifs fixés en 2022. Totalement, c’est l’optimisme du côté de la Cour constitutionnelle.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR