Le Béninois Libéré
Image default
Société

Pipeline Export Niger-Bénin : Le Bénin lance les travaux demain à Sèmè-Podji

Au fur et à mesure que les jours s’égrènent, le gouvernement fait bouger les lignes dans le cadre du projet de construction de pipeline d’exportation Niger-Bénin qui in fine fera du Bénin, un hub en matière d’exportation de pétrole brut. Après l’adoption en Conseil des ministres le 28 avril 2021 du décret portant réquisition de terrains dans le cadre des travaux du projet, le gouvernement du Président Patrice TALON et la société WAPCO-Bénin s’apprêtent à franchir une étape importante en vue de la réalisation de cette imposante infrastructure.

Il sera en effet procédé demain, jeudi 20 Mai 2021, sur le site de la station de Sèmè-Podji, au lancement officiel des travaux entrant dans le cadre du projet qui coûte 608 milliards de FCFA entièrement financé par la Société West Africa Oil Pipeline Bénin Company. Cet exercice auquel s’attèlera le Ministre de l’Eau et des Mines, Samou SEIDOU ADAMBI, en présence des autorités gouvernementales et d’autres partenaires, marquera l’entrée dans la phase opérationnelle du projet. Projet dont les travaux ont été lancés le 17 septembre 2019 à Koulélé au Niger par l’ancien Président du Niger Issoufou Mahamadou. Mais le délai de finition prévu pour 2022, a été rallongé en raison de la pandémie du Covid-19.

Une situation qui a permis aux autorités béninoises qui ont déjà réceptionné, il y a quelques mois, 164 km de tuyauterie et divers matériaux, de prendre toutes les dispositions nécessaires à la bonne exécution des travaux qui seront lancés ce jeudi. Long de 1980 km de pipeline dont 1298 en territoire nigérien et 675 km au Bénin, ce projet permettra au Niger d’exporter son pétrole brut vers les marchés internationaux. L’infrastructure traversera les départements de l’Alibori, du Borgou, des Collines, du Plateau et de l’Ouémé, 17 communes et plus de 140 villes/villages.

Aussi, le projet garantit-il environ 3000 emplois lors de la phase de construction qui va durer deux ans ; et générer environ 500 emplois permanents dans le cadre de l’exploitation de l’ouvrage.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR