Le Béninois Libéré
Image default
Quotidien Société

Pièces pour voter le 8 janvier 2023 : Entre le ministère de l’intérieur et l’Anip, qui faut-il suivre ?

C’est le mélimélo dans la tête des Bénin à quelques heures du démarrage de la campagne électorale. Alors qu’on croyait avoir fini avec les pièces devant permettre aux populations d’aller voter en janvier, c’est une autre carte qu’a sorti l’Agence nationale d’identification des personnes.


En effet, si le ministère de l’intérieur à travers un arrêté ministériel en date du 22 octobre 2022 s’est appuyé sur l’article 12 de la loi nº2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin qui dit « Nul ne peut voter : – si son nom ne figure sur l’extrait des listes des électeurs de la circonscription électorale de sa résidence, sauf en cas de dérogation prévue par la présente loi. – s’il ne détient une pièce d’identification. », Pour sortir la listes des pièces devant permettre aux Béninois d’exprimer librement leur suffrage, l’Anip de son côté s’est basé sur l’article 205 de la même loi : « Tout électeur qui ne détient pas une pièce d’identification en cours de validité, se fait délivrer une carte d’électeur par l’ANIP » pour sortir un autre kata avec son communiqué daté du décembre 2022.
Ce qui vient embrouiller les populations, on ne sait plus sur quel document se baser pour être sûr d’être détenteur d’une pièce pouvant permettre d’être électeur pour ces législatives.
En application des dispositions du deuxième alinéa de l’article 12 de la loi nº2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin que la liste des pièces a été établie comme ci.
Avec l’arrêté du ministre Alassane Seïdou, on a la carte nationale d’identité en cours de validité ou non, la carte d’identité biométrique, le passeport en cours de validité ou non, le permis de conduire, la carte d’identité professionnelle, le livret de pension civil ou militaire comportant la photographie du titulaire, le certificat du Numéro Personnel d’identification/FiD, le certificat d’identification personnelle en cours de validité ou non, la carte d’étudiant, la carte d’identité scolaire et la carte de la Liste Électorale Permanente Informatisée (Lepi). Au niveau du mandataire de l’Anip, Cyrille Gougbédji, on évoque un justificatif d’identification devant permettre d’exercer le droit de vote.
Réellement, il urge que les populations soient mieux situer car ce communiqué de Cyrille Gougbédji vient semer la confusion.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR