Image default
Société

Phase de la généralisation du projet Arch » Assurance maladie » : La rupture pour une meilleure couverture sanitaire universelle

La place Lénine de Cotonou a servi de cadre à la cérémonie de lancement de la phase de la généralisation du projet Arch  » Assurance Maladie  » dans l’après-midi du mardi 19 janvier 2021, présidée par la Ministre des affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé, en présence du préfet Jean Claude Codjia, du représentant du Maire de Cotonou, du Directeur général de l’Agence nationale pour la protection sociale, des élus locaux et des députés.

Prenant la parole, le représentant du maire de Cotonou Ahouandjinou a salué l’initiative et a remercié le gouvernement pour avoir choisi Cotonou dans le processus de distribution des cartes biométriques pouvant servir aux bénéficiaires d’accéder aux avantages liés à ce projet. Une démarche qui a été reprise par le préfet Jean Claude Codjia qui a lui aussi loué les multiples efforts du gouvernement car ce processus va soulager les pauvres populations qui ont difficilement accès aux soins de qualité. Avant la prise de parole de la ministre des affaires sociales, le Directeur général de l’Agence nationale de la protection sociale, Quenun Cossi a évoqué de long en large les difficultés qu’éprouvent une partie de la population en général qui est laissée pour compte.

Par manque de moyens ils n’ont pas ce privilège d’être traités au même rang comme ceux qui ont les moyens nécessaires de se soigner convenablement, a-t-il fait comprendre. Il  a ensuite salué la démarche du gouvernement qui a initié ce projet pour permettre de faire bénéficier aux personnes bénéficiaires de nombreux privilèges. Quant à la ministre des affaires sociales Véronique Tognifodé, c’est un projet de renforcement du capital humain. En initiant ce projet, le gouvernement vise surtout à protéger et à soutenir tous les Béninois qui ont besoin de la protection et du soutien de l’Etat. « Cette présence cérémonie à laquelle nous assistons cet après-midi constitue une étape importante dans le processus de la mise en œuvre du projet arch. Elle consacre le lancement officiel de la phase de généralisation volet assurance maladie et volet Arch dans les 14 communes restantes des 21 Communes ayant connu l’enquête de recensement dont la commune de Cotonou. » A déclaré la ministre des affaires sociales.

Elle n’a pas manqué de souligné l’importance et le rôle joué par chacun pour l’aboutissement de ce projet depuis le lancement de la Phase pilote en juillet 2019. Selon, elle, « c’est la somme de nos efforts qui rend possible la présente cérémonie de lancement de l’assurance maladie Arch au profit des bénéficiaires dans leur ensemble et ceux de Cotonou plus spécifiquement il me paraît utile de souligner que la phase pilote du projet assurance maladie du projet Arch qui a démarré depuis plus d’un an nous a permis de tirer plus d’enseignement pour réussir l’assurance maladie et la couverture sanitaire universelle au profit de nos populations. »

Par ailleurs, la ministre Tognifodé donne l’assurance que le comité de suivi qu’elle préside veillera à observer les actions du gouvernement tout au long de la mise en œuvre. Elle a invité les autorités locales à accompagner le gouvernement dans ce processus en prenant les mesures adéquates en vue du suivi et du  retour d’information ; ce qui va permettre d’opérer les ajustements nécessaires pour le succès de l’opération et le bonheur de la population, selon la ministre Tognifodé, a-t-elle conclu.

Christ-paterne HOUNHOUENOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR