Le Béninois Libéré
Image default
Economie

Performances 2021 du Service Régional de Lutte contre la Fraude: Marcellin Laourou et ses collaborateurs rendent grâce à l’Eternel

C’est un secret de polichinelle que les recettes de l’Etat ont baissé au cours de l’année écoulée.

Mais au service régional de lutte contre la fraude, plus de 2 milliards de Fcfa de recettes ont été mobilisés en 2021 grâce à la rigueur et au leadership du colonel Marcellin Laourou. C’est ce qui justifie le culte d’action de grâce à l’Eternel animé ce vendredi 7 janvier 2022 à Cotonou au siège de la structure par l’Eglise protestante méthodiste du Bénin sous la houlette du Révérend pasteur Raphaël Houessou. Une manière pour le chef service, le Colonel Marcellin Laourou et son adjoint, le Commandant Rodrigue Alofa ainsi que leurs collaborateurs de remercier Dieu et de solliciter son assistance pour davantage de recettes cette nouvelle année. Prenant la parole, le colonel explique le bien-fondé de l’action de grâce. « Dieu n’aime pas l’ingratitude. Nous lui disons ici merci et lui demandons de nous aider à faire davantage de recettes cette année ». S’exprimait-il.

Il a fait observer que les performances réalisées ont connu une augmentation progressive et régulière ces quatre dernières années grâce aux actions de grâce initiées en début d’année de l’an 2018. « Quand on met Dieu dans tout, ça marche. Nous avons fait l’expérience. Avant les quatre dernières années, les recettes de ce service tournaient autour de 200 millions de Fcfa. En 2017, on était à 100 millions et quelques. Pourtant, nous faisions des efforts. Nous poursuivons les contrebandiers. Nous faisons même usage d’armes. Nous mettons tout en œuvre. Nous bloquons parfois la voie. On fait tous les contrôles mais ça ne marche pas. Nous avons alors demandé à Dieu de venir à notre secours. Et en 2018, nous avons décidé de commencer par solliciter l’aide de l’Eternel à travers une action de grâce. Je vous dis que cette année-là, nous avons fait une recette de 800 millions. En 2019, nous sommes allés à 1 milliard et quelques, 1 milliard 720 millions en 2020 et en 2021, nous sommes allés à 2 milliards et quelques », a soutenu le Colonel Marcellin Laourou.
Dans une interview à la presse, le chef service adjoint le Commandant Rodrigue Alofa a expliqué que contrairement aux idées reçues, le service régional de lutte contre la fraude ne cherche pas à nuire aux intérêts des commerçants mais veille plutôt à ce qu’ils ne s’enrichissent pas sur le dos de l’Etat en donnant leur juste contribution au budget national.
Il faut noter qu’au-delà de cette action de grâce, le Colonel Marcellin Laourou, le Commandant Rodrigue Afouda et leurs collaborateurs ont prié aussi pour le chef de l’Etat, le ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni et le directeur général des douanes, M. Alain Hinkanti.
Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR