Le Béninois Libéré
Image default
Culture

Pérennisation des us et coutumes dans la région Agonlin : Thierry Gandaho investi Dah Kini Dégbé à Naogon

Un nouveau jour se lève ! Naogon a un nouveau Dah, Dah Gandaho Kini Dégbé, le Chef de la collectivité familiale des GANDAHO et par la même occasion le premier ministre du Roi de Naogon. C’est le rôle que devra désormais jouer Thierry Gandaho,grand philanthrope reconnu dans le pays et que les mânes des ancêtres ont voulu élever et mettre davantage au service de sa communauté, en décidant de le mettre à leurs côtés pour mieux le nourrir de connaissances en vue des missions plus grandes et importantes dans la région Agonlin.

Une nouvelle vie qui commence pour lui. La cérémonie de son élévation dans le monde des ancêtres a eu lieu dans la soirée du vendredi 30 octobre 2021 à Naogon, dans la commune de Covè. Le philanthrope Thierry Gandaho est devenu Dah Kini Dégbé à l’issue de cette cérémonie de couronnement qui aurait dû se faire le lendemain mais que le Fâ a déconseillé au profit du vendredi, jour du déroulement de cette intronisation.

« Ce sont les dieux qui l’ont choisi… » Dit le Messager tout comme le confirment Bokodaho et le roi de Naogon. Selon la Tante du nouveau 1er ministre du roi de Naogon sa Majesté Afodjènoukon, son père avait voulu de ce titre malheureusement c’est lui qui a eu la chance de l’avoir. Voilà comment Thierrey Gandaho succède ainsi à son prédécesseur Théodore Gandaho ayant rejoint les ancêtres depuis février passé.

On peut ambitionner avoir le poste mais quand vous n’êtes pas dans le plan des Mânes des ancêtres, vos efforts seront vains. Car aussi le choix que le nom à porter ne sont pas le fruit du hasard parce qu’avec les esprits, le hasard n’existe pas. Même le célèbre physicien théoricien Albert Einstein reconnait que « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Ici dans la région Agonlin au Bénin, seul le Fâ sait et décide. Kinidégbé, c’est le cri du Lion qui impose le respect, ce rugissement après lequel plus personnes ne dit mot. Intronisé vendredi dernier, Dah Kinidégbé se dit engagé pour l’union des filles et fils de Naogon et de la région Agonlin.

Dah Gandaho Kini Dégbé, un défenseur du Guèlèdè

Bien avant son intronisation, Dah Kini Dégbé est un amoureux et un ardent défenseur de la culture béninoise comme le Guèlèdè. Le Guèlèdè, cette société de masques dirigée par les femmes des communautés Yoruba et Nago, dont le culte est connu à travers des manifestations faites de chants et danses était au rendez-vous de la cérémonie d’intronisation de sa Majesté Dah Kini Dégbé. Une façon pour l’heureux du jour de valoriser les richesses du Guèlèdè aux yeux des participants et populations. Comme dans l’après-midi du samedi, les chants et danses du Guèlèdè ont repris dans la nuit pour prendre fin au petit matin du dimanche 31 octobre 2021 pour le bonheur des personnalités présentes. Même Dah Kini Dégbé n’a pas manqué d’esquisser quelques pas de danse.

Le Guèlèdè est une richesse au-delà des frontières béninoises. Il est inscrit en 2008 par l’UNESCO sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le Guèlèdè à Agonlin Covè et plus précisément à Naogon, parce que selon le grand oncle de la collectivité Gandaho, cela a été importé par leurs aïeux.

Réellement, le caractère culturel de valorisation et pérennisation des us et coutumes étaient au rendez-vous de cette cérémonie d’intronisation de Dah Kini Dégbé et des festivités qui ont suivi.

Du côté des populations, heureuses de cette intronisation, c’est une longue attente qui vient d’être comblée.

Les appréciations des dignitaires et populations

Têtes couronnées, notables et dignitaires qui ont pris part le samedi 31 octobre 2021 aux festivités de l’intronisation de Dah Kini Dégbé, n’ont pas manqué de message et d’exhortation à l’endroit du nouveau Premier du Roi de Naogon. C’est dans cette dynamique que s’inscrivent les interventions du roi d’Agonlin, du roi de Naogon, notables et dignitaires qui ont honoré de leur présence cette cérémonie. La joie des populations cède la place aux prières et attentes à combler par le nouveau Premier ministre. Avec ce nom en phase avec le souhait des Mânes des ancêtres, Dah Kini Dégbé est mieux armé pour jouer son rôle de premier ministre de Sa majesté Afodjènoukon, roi de Naogon, … pour le bonheur des populations.

De toute façon, les vendredi 29 et samedi 30 octobre 2021 resteront gravés dans la mémoire des populations de Covè, plus précisément de Naogon, avec cette cérémonie somptueuse, riche en couleurs et sons et qui s’est déroulée dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19. Une nouvelle mission commence donc pour le philanthrope Thierry GANDAHO mû par la volonté des mânes des ancêtres, en Sa Majesté Dah Kini Dégbé.

Quoi que vous fassiez ou que vous soyez, si le Fâ vous a choisi, vous finirez par répondre à l’appel des mânes des ancêtres. C’est cela le couronnement de Dah Kini Dégbé par les Gardiens de la Tradition pour la pérennisation des us et coutumes. Les mânes des ancêtres ont parlé !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR