Le Béninois Libéré
Image default
Société

Pass vaccinal, le billet d’accès aux services publics : Attention, la prison bipe élus locaux et communaux

Engagé dès l’apparition de ce fameux virus qui continue de décimer les populations, le gouvernement du Président Patrice Talon n’entend pas démordre des mesures urgentes prises pour arrêter la saignée et garantir la sécurité des personnes.

A cet effet, lors du conseil des ministres du mercredi 20 Octobre 2021, il a été décidé que l’accès aux services publics sur toute l’étendue du territoire national est subordonné au pass vaccinal ou à un test Pcr obligatoire de 48 heures. Ceci, pour s’assurer qu’à  tous les niveaux, le risque de contamination est en baisse.

Face à cette décision gouvernementale, les populations sont contraintes d’aller se faire vacciner avant de bénéficier des faveurs du personnel administratif de nos services publics. Dans cette perspective, bon nombre ne feront pas la vaccination mais pourraient avoir certains actes administratifs. Comment parviendront-ils à avoir ces documents ?

Du côté des administrations territoriales, par quelle alchimie ces services leurs seraient-ils accordés? Ce qui pourrait amener les autorités locales, communales ou municipales à être interpellées pour connaître du lieu de délivrance de ces actes administratifs.

Ainsi, ils doivent être sur leurs gardes pour ne pas subir le sort de ceux qui paient les frais pour avoir illicitement accès au carnet de vaccination. Cette nouvelle décision qui prend effet, à partir de ce jour dans certaines administrations, appelle l’Etat central à y veiller au grain une lutte efficace contre cette pandémie.

A bon entendeur, salut !

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR