Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Parti Bloc Républicain : « Nous poursuivrons la mobilisation des militants », Dixit Robert Gbian

Bilan d’activités de l’année 2021 au sein du Bloc républicain (BR), décryptage du programme d’action du gouvernement (PAG-2), perspectives et défis au sein du BR pour l’année 2022, constat de démission tous azimuts de certains conseillers communaux Fcbe et leurs bases en faveur du BR, ce sont les termes abordés par le Secrétaire général adjoint du parti Bloc républicain, l’He Robert Gbian, sur l’émission Diagnostic de MS Médias le vendredi 11 février 2022.
Lire ci-dessous l’intégralité de cet entretien à lui accordé.

Parlez-nous du bilan des activités du parti Bloc Républicain pour le compte de l’année 2021
Merci monsieur le Journaliste. Je voudrais à l’entame de mes propos vous remercier pour l’occasion que vous m’offrez de m’exprimer sur votre antenne. L’année 2021 a été pour le Bloc Républicain, une année très mouvementée, ponctuée de nombreuses activités. En effet, ce parti dont je suis le Secrétaire général national adjoint, a eu le privilège de diriger la campagne de réélection du Président de la République, Patrice TALON. Toute chose qui a grandement contribué à renforcer son assise nationale et sa visibilité. En dehors de la campagne présidentielle, nous avons animés l’espace politique à travers des activités de sensibilisations et de formations. A titre illustratif, nous avons organisé, à l’endroit de nos élus communaux, des ateliers de renforcement de capacité sur la décentralisation. En ce qui concerne les jeunes, ils ont été sensibilisés sur le militantisme et l’entreprenariat à l’ère des réformes. Par ailleurs, il est important de souligner que le Bloc Républicain a démarré la mise en place des structures de base du parti et est très avancés dans ce processus. Aussi, convient-il d’ajouter que la poursuite des activités de mobilisations ont permis à la famille BR de s’agrandir avec l’enregistrement de nombreuses adhésions tant des partis de la mouvance que de l’opposition. Si certaines d’entre elles ont été médiatisées, d’autres sont passés sous silence. Enfin monsieur le Journaliste, je voudrais clore la réponse à cette question en rappelant que plusieurs cadres et militants du parti ont connu des promotions. Personnellement, je suis désormais le Premier Vice-Président du Parlement, les députés André Okounlola Biaou et Adam Bagoudou sont désormais des Ambassadeurs du Bénin à l’étranger sans oublier la promotion de nombreux cadres de notre parti dans l’administration publique. Qu’il me soit donc permis d’utiliser votre tribune pour dire ma gratitude et celle du Bloc Républicain au Chef de l’Etat, Patrice Talon pour toutes ces promotions.
Quelles sont les perspectives pour l’année 2022 ?
Notre Plan de Travail Annuel n’étant pas encore rendu public, je voudrais simplement dire que les perspectives sont bonnes. Par ailleurs, nous maintenons le cap de l’animation de la vie politique à travers nos activités diverses avec une forte implication de tous les acteurs du parti, des militants aux responsables. Nous accordons une forte dimension à la jeunesse, au genre et à la formation. Naturellement, nous poursuivrons l’installation des structures décentralisées du parti et la mobilisation des militants.

Un mot sur les derniers ralliements des FCBE au Bloc Républicain. Pendant que vous parlez de la base, certains responsables des FCBE parlent de débauchage. Qu’en est-il réellement ?
Les élus et décideurs politiques que nous sommes tirent leur force et leur légitimité des militants. Nous n’avons pas de volonté en dehors de celle de nos militants. Si aujourd’hui, les militants FCBE ont été séduit par la bonne structuration, et l’espoir de lendemains meilleurs qu’affiche le Bloc Républicain et demandent à leurs élus de rejoindre la grande famille BR, ces derniers n’ont plus d’autre choix au risque de disparaitre politiquement. Bien entendu, le Bloc Républicain accueille ces nouvelles adhésions avec enthousiasme et poursuit inlassablement son œuvre de construction.
Le Programme d’actions du gouvernement (PAG 2021-2026) est déjà connu et les différentes couches de la société béninoise se l’approprient. Quel est votre regard sur cet outil de gouvernance du président Patrice Talon ?
Le Programme d’Action du Gouvernement du second quinquennat est riche, ambitieux, englobant et réaliste. Il est une quasi-continuité du PAG 1 avec lequel il partage la même vision. Trois grands piliers constituent son cadre d’orientation : Le renforcement de la démocratie, de l’Etat de droit et la bonne gouvernance ; la poursuite de la transformation structurelle de l’économie à travers le renforcement du cadre macroéconomique, la promotion d’une éducation de qualité, l’accélération de la croissance économique ; l’accroissement durable du bien-être social des populations à travers l’amélioration de l’accès des populations au service de base et l’aménagement du territoire national. Il faut noter que le PAG 2 est un condensé de 342 projets dont 153 nouveaux et 189 en cours de réalisation pour un montant cumulé de 12 011 milliards de francs CFA et un besoin en financement estimé à 8580 milliards. En gros, il faut retenir que les projets contenus dans le PAG impact presque tous les secteurs économiques et les couches socio-professionnelles. A terme, il devrait permettre à notre pays de s’inscrire au rang des pays développés et mieux gouvernés, où il règne la paix et la justice.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR