Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société

Parakou/Programme d’Action du Gouvernement: Les populations sensibilisées sur la phase 2 du microcrédit Alafia

Après une première phase réussie, le gouvernement du Bénin dans sa politique sociale a décidé de lancer à travers le Fond national des microfinances la deuxième phase des microcrédits Alafia. En vue de sensibiliser les bénéficiaires sur les innovations apportées à cette initiative qui fait le bonheur des milliers de familles au Bénin, la direction du Fonds a entamé depuis quelques semaines une tournée. Après les départements du Mono, du Couffo, de l’Alibori, la délégation était hier dans la cité des Koburu pour l’exercice. A la tête d’une forte délégation de la structure, Louis Biao a apporté des précisions qu’il fallait aux populations venues nombreuses des différents quartiers de Parakou et environs.

Il faut préciser que c’est depuis le jeudi 14 juillet 2022 que la Ministre Véronique Tognifodé a procédé au lancement de cette seconde phase à la Maison des Jeunes de Kpomassè. Dans son mot de bienvenue, le représentant du maire de Parakou Moustapha Orou-Gankou a remercié le gouvernement béninois pour la concrétisation de cette deuxième phase de Microcrédit Alafia au profit des couches défavorisées. Il a invité les populations de la cité des Koburu et environs à saisir cette opportunité pour leur bien-être social.
Prenant la parole à sa suite, Louis Biao, a, tout d’abord, rappelé que ce fonds est destiné aux populations démunies et en particulier les femmes qui s’investissent dans les activités génératrices de revenus. Selon le Dg Fnm, « Le microcrédit Alafia est un dispositif social d’impact durable pour lutter contre la précarité mis en place par le gouvernement du Président Patrice Talon. La cible, ce sont les hommes et les femmes capables d’entreprendre une activité génératrice de revenus pour leur permettre de pouvoir mieux s’épanouir », a-t-il fait savoir. Ainsi, les bénéficiaires peuvent solliciter et obtenir, même pour une première demande, la somme de 100.000 Fcfa auprès des Systèmes financiers décentralisés (Sfd) partenaires du Fnm.

Microcrédit Alafia

En termes de statistiques pour la première phase, on retient de sa présentation que 400 millions ont étê octroyés pour plus de 8 000 personnes touchées dans la ville de Parakou. Il a, pour finir, invité les autorités municipales à poursuivre la sensibilisation auprès des populations.

Poursuivant les explications, la Directrice de la coopérative et du financement extérieur du Fnm Carole Dagba, à ajouté que cette deuxième phase va de 50 000 à 100 000 Fcfa. Carole Dagba a précisé que le microcrédit Alafia est attribué aux Béninois vulnérables âgés de 18 ans au moins et 60 ans au plus et ayant un Certificat d’identification personnelle (Cip). Les bénéficiaires doivent se constituer en caution solidaire de 3 ou 5 groupes de personnes. Elle a fait savoir que pour un prêt de 50 000 Fcfa les bénéficiaires doivent rembourser 52 000 Fcfa et 104 000 Fcfa pour un emprunt de 100 000 Fcfa. Ces derniers sont appelés à se rendre dans les Sfd partenaires du Fnm dont Sian’son Ong, Africa Finances, Padme et bien d’autres pour remplir les conditions. Les fonds sont reçus via le système de transfert Mobile Money (Moov et Mtn).

Laurent YOVO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR