Afrique

Organisation mondiale du commerce : La Nigéria Ngozi Okonjo Iweala première femme à diriger cette institution

La bataille n’a pas été facile mais l’Afrique a fini par la remporter. En effet, après plusieurs mois de tiraillement entre le ministre sud-coréen du commerce Yoo Myung-hee soutenu en son temps par l’administration Trump qui avait mis son veto et la Nigériane Ngozi Okonjo Iweala

soutenue par la majorité des membres, cette dernière qui sera pour une première fois, la femme qui va diriger l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle a été désignée au poste de directeur général de l’OMC. La décision a été prise ce lundi 15 février 2021 lors d’une réunion spéciale du Conseil général de l’organisation et sur approbation de tous après le retrait de la course du ministre sud-coréen du commerce Yoo Myung-hee. La Nigériane prendra officiellement les rênes de l’organisation le 1 mars prochain pour une durée de 5 ans à la suite du Brésilien Roberto Azevedo qui a quitté la tête de l’institution mondiale un an avant la fin de son mandat pour des raisons d’ordre familiale. Son remplacement aura pris plus de temps qu’il n’en fallait pour finalement s’achever ce lundi 15 février. Un dénouement heureux pour le continent africain qui voulait cette place du directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Arnaud KOUMONDJI

Articles Similaires

Ouganda/Politique: Bobi Wine va-t-il saisir la Cour suprême pour dénoncer des fraudes électorales ?

Le Béninois Libéré

Limogeage du ministre Zambien de la santé: Les vraies raisons du président zambien Edgar Lungu

Geoffroy Togouan

Session extraordinaire de la CEDEAO : Les chefs d’Etat en conclave pour l’élection du futur président de l’UA

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.