Image default
Société

ORGANISATION DES ELECTIONS PROFESSIONNELLES : Les syndicalistes se mangent entre eux

Les organisations syndicales des travailleurs ne parlent pas d’une seule voix. Visiblement un ver est entré dans le fruit et depuis il est immangeable par les travailleurs. Les syndicalistes qui autrefois parlaient d’une seule voix, se mangent aujourd’hui entre eux. Chacun voit une autre image à travers ses lunettes du même objet source de discorde. En effet, dans le cadre de l’organisation des élections professionnelles, le gouvernement a opté pour l’innovation en décidant de procéder à ce vote de manière électronique et c’est là où le bât blesse.

Pendant que l’Organisation syndicale indépendante du Bénin (Cosi-Bénin)de Noel Chadaré et bien d’autres s’y accommodent et se préparent à cette élection électronique qui aura lieu le 24 janvier prochain, d’autres comme la CSTB de Kassa MAMPO continuent de dénoncer l’utilisation du vote électronique qui selon lui n’est pas adapté au contexte béninois compte tenu de plusieurs entorses évoquées par ce dernier qui ne permettent pas un vote et des résultats fiables avec ce nouvel instrument de vote qu’a décidé d’adopter le gouvernement.

Entre autres reproches, Kassa MAMPO affirme que certains travailleurs faute de portable intelligent comme les androïdes seront dans l’incapacité de pouvoir voter. Plus encore les difficultés liées à la connexion internet pourraient empêcher les travailleurs des zones reculées de ne pas pouvoir voter. Autre point évoqué par ce dernier est que tous les pays ayant tenté cette expérience l’ont abandonné parce que pas très fiable. Mais face à tous ces entorses soulevées, la CSTB deKassa MAMPO reste visiblement la seule voix qui a en aversion ce vote électronique.

Les autres visiblement ont décidé de jouer le jeu ou de faire cet essai quitte à voir ce que cela donne. Dans tous les cas, dans 10 jours, la Nation saura si cette option est bonne ou pas et s’il faut l’adopter ou l’abandonner.

Arnaud KOUMONDJI       

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR