Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Organisation des élections législatives de 2023 : Pascal Essou échange avec les acteurs impliqués

L’atelier d’échange des informations entre les partis politiques, Ong et structures impliquées dans l’organisation des élections législatives de janvier 2023 au Bénin s’est ouvert ce lundi 10 octobre 2022 à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo.

Chefs des partis politiques, représentants d’institutions et des structures administratives, le coordonnateur des Nations Unies au Bénin Savator NYONZIMA ont pris part à cet atelier organisé par le médiateur de la république Pascal Essou.
Le désir légitime des Béninois étant de vivre un lendemain meilleur des élections législatives de 2023, Pascal Essou s’est engagé pour une élection apaisée. Pour Savator NYONZEMA représentant du système des Nations Unies, l’enjeu c’est le Bénin. Dans son discours, il a situé les participants sur les objectifs de l’atelier. Pour Savator NYONZEMA, l’objectif c’est le vivre-ensemble et le défi, c’est zéro violence pendant et après les élections. A en croire Pascal Essou, du 25 Avril au 05 Mai dernier, une assise du genre a été organisée par l’institution dont il a la charge.

Selon certains, les acquis sont en deçà des attentes. C’est pour répondre à cette préoccupation que le maintien du dialogue s’impose. Pour y parvenir, l’engagement ou la volonté de contribuer à faire du Bénin un havre de paix est déterminant, a-t-il soutenu. C’est conscient de cet objectif que le médiateur de la république a invité les différentes institutions, les acteurs politiques impliqués dans l’organisation des élections législatives du janvier 2023 au Bénin à jouer leur rôle pour une élection apaisée. Il a exprimé toute sa reconnaissance aux partenaires pour leur disponibilité à l’objectif de zéro violence avant, pendant et après les élections de janvier 2023. Il a adressé ses remerciements aux partenaires techniques et financiers comme le système des Nations Unies, l’Union Européenne, la CEDEAO, l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique, l’Ambassade des pays Bas, l’Ambassade du Venezuela, l’USAID et l’IRI. Il faut signaler que les travaux prendront fin mercredi prochain à l’issue des débats.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR