Image default
Société

Opération de libération des espaces publics à Cotonou : L’assainissement se poursuit sous la férule du maire Atrokpo

Résoudre l’équation relative à l’occupation illégale et anarchique du domaine public parait presqu’irréalisable à Cotonou puisque les occupants illégaux ont tendance à revenir sur les places libérées.

Mais les autorités municipales, en guerre contre l’incivisme dans la ville, n’entendent pas courber l’échine face à leur but d’assainir du cadre de vie des populations. C’est pourquoi, l’opération de libération des espaces publics à des fins de manifestations festives, entamée le samedi 24 avril dernier, après plusieurs mois de sensibilisation à l’endroit des individus concernés, se poursuit sous la férule du Maire Luc Sètondji ATROKPO.

Un tour fait dans les rues du 1er au 13è arrondissement montre que la police municipale suit à la lettre le mot d’ordre du premier citoyen de Cotonou, veille au grain et fait des pieds et des mains pour rendre les voies plus accessibles pour la bonne circulation les personnes et des biens. Fruit de l’opération menée le week-end écoulé, cette prouesse faisant suite à celle réalisée il y a une semaine grâce à la franche collaboration des Cotonois, a permis la libération des espaces publics qui étaient encore illégalement occupés dans la ville pour diverses cérémonies.

En effet, alertés à nouveau par la population qui apprécie l’opération, les policiers municipaux sont encore descendus sur les différents lieux et ont ordonné leur désinstallation séance tenante. C’est dire donc que cette opération qui va se poursuivre dans les autres arrondissements, contribue à faire de Cotonou une ville sans incivisme. Une ambition chère à la municipalité dirigée par le maire Luc ATROKPO qui œuvre pour donner une image plus rayonnante à la capitale économique du Bénin.

Justin KIKI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR