Image default
Politique

Nommé chef de file de l’opposition : Hounkpè, comme Gandhi prône la non-violence

Quelques heurs après sa nomination, comme le numéro1de l’opposition béninoise, le secrétaire exécutif du parti Forces Cauris pour un Bénin Emergeant (FCBE), Paul Hounkpè, a confié à nos confrères de la chaine de Radio Privée Océan Fm, ses chantiers prioritaires.

Cette reconnaissance, selon les propos de Paul Hounkpè, est « une opportunité pour les opposants de poser les problèmes que nous ressentons, les difficultés que nous avons, de sorte que nous soyons en mesure de résoudre en temps réel les problèmes et permettre que nous soyons tous tournés vers le développement. Quand il y a plusieurs forces en présence, ce qui est essentiel, c’est la recherche de la résultante. Dès qu’il y en a de non-violents et de radicaux, nous allons chercher le juste milieu pour être une opposition responsable face au pouvoir », a-t-il laissé entendre.

Pour Paul Hounkpè, sa première mission dans un contexte de tensions politiques avec l’opposition radicale, c’est d’être un organe de propositions. « Nous devons pouvoir écouter l’ensemble des acteurs de l’opposition et à partir de nos discussions, faire des propositions concrètes au pouvoir. Nous allons poser les problèmes tout en ne restant pas dans notre frustration pour commettre des actes violents de sorte à compromettre la paix dans le pays », a-t-il renchéri.

Le chef de file de l’opposition entend faire des propositions concrètes au gouvernement. Tout ceci se déroulera dans un climat de paix et de recherche de consensus avec l’aile radicale de l’opposition. « Si nous devons être le porte-parole de cet ensemble, nous ferons en sorte que le radicalisme ne l’emporte point », a affirmé le premier chef de file de l’opposition du Bénin de l’ère de la réforme du système partisan.

Ange Aristide BYLL

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR