Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Moele-Bénin : Troisième force politique du Bénin : L’UP ET LE BR S’INQUIÈTENT

Faire la politique autrement, c’est cette manière de faire que prône depuis sa création, le parti Mouvement des Élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) présidé par Jacques AYADJI. Ce qui fait de ce parti, le chouchou de la jeunesse. Oui, un parti qui draine et continue d’attirer les jeunes.

Une attirance qui mal vécue par les autres parti qui se disent grands comme l’Union progressiste et le Bloc Républicain. Tout simplement parce que les jeunes, la base juvénile trouve son aise dans les discours de ce parti d’où une campagne d’intoxication orchestrée contre le Moele-Bénin pour récupérer ses maillons faibles.

Mais les démissionnaires n’ont qu’à savoir qu’à la date d’aujourd’hui et par rapport aux textes qui régissent le système partisan, ils ne pourront même plus être candidat sur une liste de leur point de chute.

Ce n’est  qu’un mirage et une désillusion pour ces maillons faibles qui pensent que les promesses de leur débouchage seront tenues.

Du côté du président Jacques AYADJI, on observe car ce qui les attend devant est plus qu’une illusion.

Moele-Bénin est certes un parti jeune mais né avec des dents, l’expérience de ne pas s’inscrire dans ce qui se faisait depuis fort longtemps et qui n’a pas permis au pays d’évoluer.

C’est la raison de vivre de AYADJI et des élites engagées qui permet aux jeunes de ne voir en ce parti que le seul pour émerger. Une menace pour l’Up et le Br qui cherchent par tous les moyens, les stratégies pour le déstabiliser. Il suffit de voir comment les menus fretins sont célébrés, pour comprendre leur désarroi.

AY

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR