Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Modernisation de la gestion financière de l’administration :Bio Tchané installe les membres du CMAI

Définir une politique d’audit du ministère, s’assurer de la qualité du dispositif de contrôle interne visant à garantir la maitrise des risques lié à la mise en œuvre des politiques publiques, approuver le programme annuel des contrôles ou audits de l’inspection général du ministère, veiller au suivi des actions décidées à l’issue de ces contrôles ou audits, et approuver le programme d’assurance qualité de l’audit interne du ministère.

C’est la tâche assignée au Comité Ministériel d’Audit Interne (CMAI) chargé de veiller au bon fonctionnement des systèmes de contrôle interne mis en place sous l’égide du Comité Ministériel de Maîtrise des Risques (Cmmr).

Un comité dont les membres ont été installés mercredi 17 novembre 2021 par le Ministre d’Etat chargé du Développement et de la Coordination de l’Action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané conformément aux dispositions du décret N° 2018-396 du 29 août 2018 portant réorganisation des organes de contrôle de l’ordre administratif en République du Bénin. Il s’agit de : Edouard Houssou président, Euloge Folly secrétaire général, Alastaire Alinsato, Mouhamadou issa Imorou, et Raoul Koussé, tous trois membres dudit comité

Pour le ministre d’Etat qui a félicité ces membres nommés par décret, ce comité va non seulement permettre de moderniser la gestion financière de l’administration mais aussi renforcer la gouvernance de l’administration. « En tant qu’ancien banquier central, je peux vous dire les contrôles sont importants, les audits le sont encore plus… » A affirmé Bio Tchané qui est revenu sur ce qui est attendu du comité.

Après avoir déclaré officiellement installés les membres du Cmai, le ministre d’Etat a invité ces derniers à se mettre résolument au travail.

Il faut signaler qu’au début de la cérémonie, c’est le directeur de cabinet du Alastaire Alinsato et membre du comité qui s’est chargé de rappeler le décret instituant le Cmai avant que Edouard Houssou président n’apporte plus de détails sur ce comité qui va instituer les bonnes pratiques de gouvernance afin de  rendre l’administration beaucoup plus performante. Travailler de façon rationnelle en ciblant où il y a des problèmes, c’est ainsi que le président du Cmai et les siens entendant œuvrer.


AY

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR