Le Béninois Libéré
Image default
Société

Mise en œuvre du statut de la chefferie traditionnelle reconnue par la constitution : La promesse de Talon au roi Kpodégbé et aux autres Têtes couronnées

Échanger avec le Président de la République de l’état d’avancement de la mise en œuvre du statut de la chefferie traditionnelle reconnue depuis 2019 par la Constitution, c’est l’objectif de l’audience accordée par le Président Patrice TALON aux rois et chefs traditionnels du Bénin le jeudi 03 mars 2022.

Ceci parce que les Têtes couronnées sont préoccupées par le temps que prennent l’adoption de la loi et la prise des décrets d’application du statut de la chefferie traditionnelle reconnue par la Constitution béninoise depuis 2019.

Au problème posé, une réponse du président Talon pour dissiper l’inquiétude des gardiens de la tradition. En effet, le Président TALON leur a fait la promesse que d’ici à fin mars, ou début avril 2022, une commission sera installée pour étudier les tenants et aboutissants des actes à prendre pour réformer entièrement la chefferie traditionnelle et l’amener à jouer pleinement son rôle pour le développement et la stabilité du Bénin.

En d’autres termes, Talon a affiché sa détermination à donner toute la place qui revient aux rois et chefs traditionnels du Bénin. Ce qui ne peut réjouir le roi Kpodégbé et les autres Têtes couronnées, qui ont tous salué cette promesse de Talon.

L’optimisme des gardiens de la tradition

Aux sortir de cette audience, c’est la satisfaction au niveau des Têtes couronnées. Du côté d’Allada, Djehami Kpodegbe Kwin-epo, en charge des Relations Extérieures et Coopération de la Couronne Royale d’Allada, qui s’exprime en ces termes : « A la suite de cette rencontre d’échange, leurs Majestés restent optimistes espérant un aboutissement heureux bientôt. Que les bénédictions soient abondantes ! » Ce qui reflète les sentiments du roi d’Allada.

Le roi de Kika, sa Majesté Gangoro SUAMBOU y va aussi de sa satisfaction : « Nous croyons fermement en ses promesses. Sa parole est sacrée et il la respecte toujours. »

 « Vous savez, le Président Patrice TALON est un homme qui respecte la parole donnée.  Il a déjà son chronogramme. Quand il dit, il le fait. Je me souviens, le 25 août 2018 lors d’une rencontre entre lui et les rois et chefs traditionnels, il a promis de constitutionnaliser la chefferie traditionnelle. Quelques mois après, cela a été fait… Nous, chefs traditionnels, notre première mission est d’accompagner le Président de la République par nos prières. Nous prions Dieu et les mânes de nos ancêtres de l’éclairer davantage, de le garder pour que tous les chantiers ouverts et les réformes engagées puissent être menés à bon port afin que chaque citoyen en tire le meilleur profit. » A affirmé Dada ZÉHÈ, Roi d’Agonlin.

Voilà qui est clair. Pas de doute sur la parole donnée par le président Talon. Donc, le roi Kpodégbé Lanmanfan Toyi Djigla et les autres gardiens de la tradition restent confiants par rapport à la mise en œuvre du statut de la chefferie traditionnelle.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR