Image default
Politique

Mauvais comportement et voyoucratie politique : Irénée Agossa grillé

« Militantes et militants des Démocrates, je passe par ici pour apporter un démenti formel au titre à la Une du journal Le Matinal.

Je n’ai jamais accordé d’interview au journal Le Matinal et je n’ai jamais affirmé quoi que ce soit en ce qui concerne Madame Réckyath Madougou au Matinal. Je n’ai jamais parlé d’un chef d’Etat étranger qui soit en train d’apporter un soutien quel que ce soit dans le processus de désignation du candidat au sein des Démocrates. C’est une pure manipulation du pouvoir en place pour nous créer plus de problèmes… »

Ce démenti n’aura pas suffi pour désamorcer la bombe qui vient d’éclater au sein du parti Les Démocrates. En effet, les soi-disant critiques de l’homme politique et récent membre du parti Les démocrates Irénée Agossa publiées par Fraternité et Le Matinal ont été tellement choquantes qu’il n’a pas fallu attendre même 24 heures avant de l’éjecter du parti. «Il ne revient pas à un chef d’Etat d’un pays voisin de nous imposer un candidat et nous payer les frais de campagne. Réckyath a un dossier incomplet. Je déposerai mon dossier jeudi prochain. » Aurait dit Irénée Agossa.

Des mots qui ne devrait pas venir d’un membre de ce parti qui jusqu’à l’heure actuelle se cherche encore un candidat. Le concerné Irénée Agossa nie avoir tenu de tels propos comme rapporté dans le Matinal que ce dernier cite dans son audio envoyé sur les réseaux sociaux. Plus encore, si véritablement Irénée Agossa qui a rejoint le parti Les Démocrates il n’y a pas longtemps n’avait pas dit ce que rapportent les journaux, le bon sens voudrait qu’il exige réparation en tentant d’assigner les quotidiens qui ont‘’sali‘’son image au sein de l’opinion publique.

 Mais l’homme c’est simplement confondu à la va-vite en citant le seul organe dont le journal lui était parvenu avant de faire son audio ignorant qu’un deuxième quotidien avait fait pareil. Et comme il fallait s’y attendre la sentence est tombée. Quand vous êtes un moulin à paroles, ces mêmes paroles vous échappent parfois dans certaines circonstances. A moins d’un jour de la clôture du dépôt des candidatures, le Parti ‘’Les Démocrates’’ n’avait pas besoin d’un tel scandale qui viendrait à plus forte raison d’un de ses membres. Mais comme toujours et dans toute communauté, il y a plusieurs sortes d’hommes.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR