Société

Maintien à leur poste des recteurs des universités Publiques : Maxime da Cruz et Prosper Gandaho sous l’onction du chef de l’État

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années, dit-on. Reconnus pour leurs mérites à la tête des universités publiques du Bénin (Abomey-Calavi et Parakou), Maxime da Cruz et Prosper Gandaho respectivement recteurs de l’université d’Abomey-Calavi et de Parakou, vont continuer l’œuvre entamée.

C’est la décision issue du conseil des ministres de ce mercredi 10 février 2021. Une décision qui vient confirmer le savoir-faire de ces universitaires qui depuis longtemps sont à la manette. C’est dire donc que le chef de l’État peut toujours compter sur leur expertise. Pour rappel, les œuvres du recteur Maxime da Cruz ne sont plus à démontrer dans ce haut lieu du savoir. En témoignent déjà les grands chantiers ouverts pour le bonheur des étudiants en période pluvieuse. Les déchets plastiques, depuis sa prise de fonction, n’ont plus droit de cité. Voilà autant de choses qu’il faut mettre à son actif. Le dialogue entre autorités rectorales et responsables étudiants reste une priorité pour le professeur Maxime da Cruz. Les mouvements de grèves ont connu une baisse puisque l’autorité rectorale prône le dialogue.

Geoffroy TOGOUAN

Articles Similaires

Bénin : Examens de Licence et Master 2020. Le registre d’inscription des candidats ouvert

Le Béninois Libéré

Occupation anarchique des espaces publics à Abomey- Calavi : Angelo Ahouandjinou dit stop et menace

Le Béninois Libéré

Livraison de 3 autobus à la Poste du Bénin : L’indignation de LBM contre les attaques vaines

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.