Le Béninois Libéré
Image default
Société Takou

Lutte contre le trafic de drogue au Bénin : URGENCE DE CORSER L’ARSENAL JURIDIQUE

(Le Bénin doit retirer sa nationalité aux étrangers coupables et les expulser)

Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Comme l’emprisonnement n’a plus d’effet dissuasif sur les gros bonnets de la drogue, il importe maintenant que le législateur réfléchisse à corser l’arsenal juridique béninois de sorte à mettre hors d’état de nuire ces barons de la poudre.

L’expérience ayant montré que les plus gros bonnets opérant dans la drogue au Bénin, sont tous des Libanais ayant acquis la nationalité béninoise, il urge de faire voter une loi qui retire la nationalité béninoise à tout expatrié qui l’avait préalablement acquise s’il est reconnu coupable dans une affaire de trafic de drogues. Mieux, cette même loi doit prévoir après l’épuisement de la peine, une expulsion pure et simple du Bénin.

Et il en sera de même pour toutes les autres nationalités résidant au Bénin qui s’adonneraient à ce honteux trafic. Concernant les ressortissants béninois reconnus coupables, la réclusion criminelle à perpétuité doit être envisagée pour régler ce problème.

On dit souvent que le singe sue mais son pelage ne permet pas de voir sa transpiration. Le président Talon fait un effort monstre pour éradiquer ce fléau. Mais le niveau de la gangrène ne laisse pas transparaître les efforts du gouvernement. D’où l’urgence de sortir la grosse artillerie.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR