Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

Lutte contre la cherté de la vie: Ce que pense l’He Charles Gagnon des mesures gouvernementales

Dans l’optique de soulager les populations face à la flambée des prix de certains produits de grande consommation, le Président Patrice Talon et son gouvernement en Conseil des ministres du mercredi 23 mars 2022 ont adopté un certain nombre de mesures de soutien aux populations. Cette action du gouvernement qui démontre que le président Talon comprend et fait son possible pour soulager ses populations, est diversement appréciée par les acteurs politiques et civiles. L’He Charles Gagnon, leader du parti Union Progressiste dans la 17ème circonscription électorale, donne son avis sur cette action du gouvernement

“Le conseil des ministres du mercredi 23 mars 2022 a rendu publiques un certain nombre de mesures dénommées mesures de soutien aux populations face à la flambée des prix de certains produits de grande consommation. J’ai fait l’heureux constat que dans ce paquet de mesures annoncées, il y a des mesures fiscales significatives notamment sur les frets maritimes et aériens qui connaissent un abattement de façon à réduire les frais de douanes, les allègements ou exonérations de TVA qui devraient contribuer à réduire le prix du riz ou à maintenir celui du pain, etc. J’apprécie bien cet effort fait par le gouvernement et en félicite le Président de la république Patrice Talon car il a donné ainsi du sens au hautement social inscrit dans le PAG II“ , a t-il fait savoir.

Dans le cadre justement desdites mesures, le gouvernement a décidé pour une période de trois mois de : la poursuite de l’application d’un taux forfaitaire libératoire de TVA sur le riz importé. Ainsi, le sac de 50 kg de riz ordinaire passe de 20.500 FCFA à 18.450 FCFA à Cotonou ; l’exonération de la TVA sur les huiles végétales importées ou produites localement. Les prix à Cotonou passent donc de : 30.000 FCFA à 25.424 FCFA (soit 1.017 FCFA le litre au détail au lieu de 1.200 FCFA actuellement) pour l’huile de coton locale ; 27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée locale ; 27.500 FCFA à 23.305 FCFA (soit 932 FCFA le litre au détail au lieu de 1.100 FCFA actuellement) pour l’huile de palme raffinée importée ; l’exonération de la TVA sur la farine de blé importée ou produite localement, dont les prix du sac de 50 kg passent respectivement de 25.000 FCFA à 20.000 FCFA et de 23.500 FCFA à 19.915 FCFA à Cotonou. Ce qui justifie le maintien du prix du pain à 125 FCFA la baguette de 160 g et 150 FCFA celle de 200 g ; la mise en œuvre d’un abattement de 50% sur le prix des frets maritimes et de 2/3 pour les frets aériens pour le calcul des droits de douanes à liquider. Cette mesure permet de réduire les droits de douanes sur l’ensemble des produits importés et de baisser leurs prix de vente aux consommateurs ; la constitution d’un stock de gas-oil et le maintien de son prix de cession à la pompe à 600 FCFA jusqu’au 30 juin 2022. De façon spécifique, il est également décidé la suspension de la mise en œuvre du réajustement des tarifs d’électricité jusqu’à la fin de l’année afin de les maintenir au même niveau que l’année 2021.

Aussi, le Conseil saisit-il cette occasion pour rappeler à l’opinion que les prix de sortie d’usine du ciment n’ont pas fait l’objet d’augmentation. Ceux-ci sont maintenus à leur niveau actuel jusqu’au 30 juin 2022. En conséquence, le prix de la tonne au consommateur est plafonné ainsi qu’il suit : Cotonou / Atlantique-Littoral : 75.000 FCFA ; Porto-Novo/ Ouémé-Plateau : 74.000 FCFA ; Comè/ Mono-Couffo  : 77.000 FCFA ; Parakou/ Borgou  : 82.000 FCFA ; Djougou/Donga : 82.000 FCFA ; Natitingou / Atacora : 85.000 FCFA ; Kandi / Alibori : 85.000 FCFA ; Malanville/Alibori : 90.000 FCFA ; Bohicon/Zou  : 74.500 FCFA ; Dassa-Zoumè/Collines  : 77.000 FCFA. Les producteurs et les distributeurs opérant dans le domaine sont invités à s’y tenir. Ces divers appuis sont évalués à plus de 80 milliards de FCFA pour soutenir le pouvoir d’achat des populations » renseigne le compte-rendu du Conseil des ministres.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR