Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Libération de 17 prisonniers politiques à Missérété : Une 1ère grande victoire pour Boni Yayi

(Madougou, Aïvo et les autres peuvent commencer par préparer leurs valises : A conflit politique, solution politique)

Les rencontres entre le président Patrice Talon et son prédécesseur Boni Yayi sont en train de porter leurs fruits. Neuf mois après une première rencontre à l’issue de laquelle l’ancien président a évoqué les sujets sur lesquels il a demandé l’implication personnel du président Talon, les populations peuvent commencer à se réjouir avec les retombées de la rencontre des hommes d’Etat lundi dernier matérialiser par la libération de 17 prisonniers détenus à la prison de Missérété.

Et pour cause depuis hier, mardi 14 juin 2022, Ferdinand Combetti, Imorou Danialou et 15 autres personnes détenues dans l’affaire Pascal Tawes (affaire de coup d’Etat) ont recouvré leur liberté suite à une décision de justice. Décision qui leur permet de bénéficier d’une liberté provisoire le temps que le dossier ne soit totalement vidé.

Et c’est là qu’il faut saluer la diplomatie de l’ancien président Boni Yayi qui avait introduit une liste de requête. C’est une première en matière de satisfaction de ses requêtes par le président Talon. Et cela est annonciateur de beaucoup d’autres bonnes nouvelles dans les jours et mois à venir.

En d’autres termes, sans doute que la libération de Joël Aïvo et Reckya Madougou suivra pour le plus grand bonheur du peuple béninois tout entier. Mieux, ils peuvent déjà commencer à ranger leurs clics et clacs pour cet heureux jour qui ne saurait tarder. Le dégel du climat politique et social est en train de se matérialiser petit à petit afin que les exilés puissent aussi revenir au bercail, revenir enfin jouir du bonheur du pays natal.

A conflit politique, solution politique, dit-on. Voilà la raison de toute la diplomatie d’homme d’Etat Boni Yayi qui se préoccupe plus des autres que de lui-même. Même si la reconnaissance de ses efforts ne sera pas automatique, la postérité la lui rendra.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR