Image default
Culture

Lewis Howard Latimer, l’ingénieur afro-américain qui a perfectionné l’ampoule d’Edison

Si l’Histoire associe Thomas Edison à l’ampoule électrique, il est un autre ingénieur qui a largement contribué à son efficacité. 

Parmi ces personnalités qui ont « fait » l’Histoire sans y laisser leur nom aujourd’hui, découvrez Lewis Howard Latimer, un ingénieur considéré comme l’un des plus importants inventeurs afro-américains.

Aujourd’hui, il nous raconte.

(Ceci est une mise en récit posthume, qui ne constitue pas les dires de Lewis H. Latimer)

Qui est Lewis Howard Latimer ?

Quelques années avant ma naissance, mes parents ont fui la Virginie pour échapper à l’esclavage. Finalement rattrapé le 20 octobre 1842, mon père a réussi à s’attirer les faveurs de deux célèbres abolitionnistes américains – Frederick Douglass et William Lloyd Garisson – qui parviennent à racheter sa liberté à 400$.

En 1848, j’arrive au monde au moment de l’affranchissement officiel de mes parents. Le 6 mars 1857, dans le cadre de l’affaire Dred Scott, il est décidé que l’Etat d’origine détermine la qualité d’une personne. En d’autres mots, les esclaves nés dans un Etat esclavagiste, comme mes parents, ne peuvent plus obtenir leur émancipation sur le simple fait d’avoir résidé dans un Etat libre.

De retour dans la clandestinité, mon père laisse derrière lui un vide douloureux. À 10 ans, je quitte l’école pour tenter de subvenir aux besoins de ma mère et de mes 4 frères et sœurs.

En arrondissant mes 15 ans vers le haut, je réussis à rejoindre la marine américaine, en pleine guerre de Sécession.

À 20 ans, je commence à travailler comme conseiller en brevets chez Crosby and Gould, à Boston, pour 3$ la semaine. Ma formation en dessin industriel me permet de m’élever dans la hiérarchie et d’acquérir les compétences convoitées par le milieu scientifique.

C’est ainsi que la chance me sourit, en 1974, lorsqu’un ingénieur Scotto-Canadien prend contact avec mon employeur. C’est Alexander Graham Bell, finalisant sa conception du téléphone, qui a besoin d’un coup de main pour réaliser la description graphique de son brevet. Au bout de deux ans de collaboration, Bell obtient 3 brevets et parvient à se faire le nom que personne n’ignore aujourd’hui.

Ayant eu écho de mes prouesses, l’ingénieur en chef de Electro-Dynamic Light CompanyHiram Maxim, souhaite bénéficier de mes services. Chargé de la distribution d’électricité et de la fabrication d’ampoules à incandescence, la compagnie est surtout connue comme la grande concurrente de la General Electric Company de Thomas Edison.

Une ampoule à parfaire

Du papier, du bambou, Thomas Edison explore, à cette époque, plusieurs matières pour rendre l’invention de ses prédécesseurs plus efficace. Si l’ampoule a déjà été inventée, aucun scientifique n’est encore parvenu à allonger sa durée de vie ni à réduire son coût.

En 1884, je suis le premier afro-américain à intégrer les Edison Pioneers de la General Electric Company, une équipe en étroite collaboration avec Edison. En inventant et en brevetant le filament carbone, j’assure une victoire pour Thomas Edison.

Sous les bons conseils de celui-ci, je publie mes travaux avec deux autres collaborateurs en 1890 : « Incandescent Electric Lighting : a practical description of the Edison System ».

Jusqu’à la fin de sa vie, Lewis Howard Latimer a continué de faire autorité en termes d’innovation. À côté de sa carrière, il était marié et père de 2 filles.

Le 11 décembre 1928, il décède dans un quartier du Queens à New York.

Source : rtbf.be

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR