Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Les tendances tombées : VOILÀ CE QUE PRÉPARE YAYI

(Mais tout le monde refuse de le suivre)

Quelle est la voie démocratique en matière de contestation des résultats d’une élection ? Les recours. Que ce soit l’Up Le Renouveau, le Br ou même Les Démocrates, chaque parti est en droit de se plaindre d’une irrégularité pour reprendre quelques suffrages perdus voire même un siège si les conditions sont réunies.

Mais que fait le président d’honneur du parti Les Démocrates ? Boni Yayi veut que les jeunes leaders du parti LD sortent, donnent des conférences de presse pour contester les tendances. Malheureusement pour lui, ces jeunes qui sont bien au fait des compilations lui opposent un refus intelligent.

Ils ont compris le jeu de leur président d’honneur. Il n’a pas pu sortir les autres de prison et veut maintenant en envoyer d’autres. Chaque parti a à son niveau les scores de tous les autres et le sien.

Ni Éric Houndété, ni Nourénou Atchadé qui sont au fait des résultats, n’iront faire de grimaces. Komi Koutché a travaillé pour rafler tous les sièges de sa circonscription électorale. Mais il a pu prendre le dessus malgré quelques voix volées qui ne lui ont pas permis de faire la totale. Pour autant, il ne sera pas dans une dynamique belliqueuse. L’essentiel est qu’il a prouvé l’homme d’État qu’il est.

Les sondages ne donnaient au LD aucun siège à Djougou. LD n’existait même pas. Mais il a fallu un mois de volonté et de préparation à Issa Richard Boni Ouorou pour arracher un siège au parti fort dans la zone. Ses parents le félicitent trop pour l’exploit pour qu’il mobilise les siens dans un schéma de contestation des résultats. Pour une première participation pour un parti naissant, LD a montré au président Talon et à ses amis qu’il comptera désormais dans les projets qu’il va proposer au peuple béninois. C’est un exploit que la boulimie du pouvoir de Boni Yayi ne doit pas tuer.

La réalité qui doit préoccuper le parti LD pour le moment est qu’il arrive à compter de quoi former un groupe parlementaire LD au parlement. Il y a un Gros marché de députés en téléchargement. De 28 députés, le parti devrait prier à garder au moins 09. Tous les autres finiront comme députés de la Rupture. C’est une question de jours.

C’est la même source qui avait prédi l’évidence de la troisième place au parti LD qui a signé cette information. Yayi a mieux à faire que de vouloir jouer au musclé belliqueux.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR