Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives du 08 janvier pour une victoire totale du Br : LA CONDITION DE DASSA-SAVALOU-BANTÈ

(Ils ne veulent pas que le parti trahisse la volonté du député Okoundé)

Pour une première fois dans l’histoire politique de la 9ème circonscription électorale, en l’occurrence Dassa 1, Dassa 2 et Paouignan veulent avoir un député mahi. C’est le choix de la communauté idaatcha en respect à la volonté de l’actuel député Jean-Eudes Okoundé.

En effet, c’est dans une Église à Dassa devant Dieu et les hommes, que l’actuel député Okoundé qui enterrait sa tendre feue maman avait dit laisser sa place à son suppléant Claude Anignikin pour plusieurs raisons et surtout pour les soutiens sans condition de la communauté majoritaire de la 9ème circonscription électorale, les Mahis, pour les deux fois qu’il a été élu au parlement. Mieux, les Idaatchas étant un peuple de parole, ils ne veulent pas que les Mahis les jugent en traitres et promettent faire mieux en termes de voix qu’aux dernières élections au profit de l’enfant à qui ils ont donné à téter, Claude Anignikin (il est Idaatcha de mère et Mahi de père).

Un homme qui n’est plus à présenter au regard de ses nombreuses actions dans le social, l’éducation et le sport dans la 9ème CE comme le don de recueils aux candidats au BEPC à Dassa-Zoumè et de tournois de football à Bantè et Dassa-Zoumè.

Ce faisant, ils auraient rempli en toute dignité un engagement devant l’histoire. Quant aux populations mahi, l’occasion est bien tombée pour qu’elles se montrent reconnaissantes envers leur fils pour l’immensité de ses œuvres à leur endroit.

Une aubaine pour le Br de Abdoulaye Bio Tchané de faire d’une pierre, plusieurs coups, pour arracher tous les sièges devant son rival de l’heure, le parti conduit par le président Joseph Djogbénou.

La balle est maintenant dans le camp du Bloc républicain puisque certains adversaires Up Le Renouveau qui se font passer pour des militants Br, distillent partout pour irriter les populations, que Okoundé prépare une trahison contre les Idaatchas et les Mahis en rapportant sa parole pour se maintenir sur la liste comme candidat.

La question est maintenant de voir si c’est réellement une machination d’éléments Up le Renouveau ou une pagaille du député Br lui-même qui voyant venir la perte du privilège d’être député, a décidé de passer outre sa parole donnée quitte à foutre en l’air la joie des communautés de porter un choix collégial au parlement.

Les jours à venir situeront les populations au profit de leur parti, le Bloc républicain.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR