Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives 2023: Un recours contre Sacca Lafia à la cour constitutionnelle

Estimé exorbitant, le coût alloué pour la candidature aux élections législatives prochaines fait objet de recours devant la cour constitutionnelle. Prosper Allagbé, citoyen béninois est l’auteur de ce recours contre le Président de la commission électorale nationale autonome (CENA).

D’après les informations,  Sacca Lafia, président de la CENA a dévoilé le 15 juillet dernier, les pièces à fournir par les partis politiques pour constituer leurs dossiers de candidature aux élections législatives de janvier 2023. Il s’agit entres autres d’une quittance de versement au Trésor public, d’un cautionnement d’un montant d’un million cinq cent mille (1.500.000) francs CFA par candidat titulaire, soit au total cent soixante-trois millions cinq cent mille (163.500.000) francs CFA. C’est donc ce montant qui scandalise Prosper Allagbé qui estime que c’est exagéré.

Il a donc saisi la cour constitutionnelle qui a inscrit le recours du citoyen contre le Président de la CENA au rôle de la deuxième chambre de mise en état ce mardi 23 août 2022.  Un recours d’inconstitutionnalité du montant fixé pour la candidature aux élections législatives.

Mariette DOMINGO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR