Le Béninois Libéré
Image default
Benin Politique

Législatives 2023 : Un parti politique et la CENA convoqués ce mercredi à la Cour Constitutionnelle

Faute de doublon dans leur dossier, la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) a rejeté le dossier du parti Nouvelle Force Nationale (NFN) pour les législatives de 2023.
Une décision, que le parti ayant à sa tête Apollinaire Avognon, n’a pas apprécié et a bien évidemment contesté.

Ainsi, à travers un courrier en date du 11 novembre 2022, le Parti Nouvelle Force Nationale (NFN) a formulé une requête à la Cour constitutionnelle contre la Commission en charge de l’organisation des élections au Bénin. C’est dans ce cadre que la cour a invité la CENA et le parti Nouvelle force nationale (NFN) à une audience pour ce mercredi 16 novembre 2022 à son siège à Cotonou suite à la décision N°079/CENA/PT/RAP/DGE/SP portant rejet de la déclaration du parti NFN pour les élections législatives du 08 janvier 2023.

En effet dans sa décision, la Commission électorale reproche au parti d’avoir mis la même personne à deux postes différents. Ce que le président a réfuté auprès des confrères de Banouto et s’est justifié en disant qu’il ne s’agit pas de la même personne, il s’agit plutôt d’un
<<problème d’homonymie». Selon le président du parti, Apollinaire Avognon, il n’y a aucun problème de doublon sur la liste déposée par sa formation politique contrairement à ce que dit la CENA.

La formation politique et la CENA sont donc attendues à la Cour Constitutionnelle le mercredi 16 novembre prochain, pour connaître les réelles motivations du rejet de la déclaration de candidature du parti NFN.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR