Le Béninois Libéré
Image default
Benin Politique

Législatives 2023 : La demande des Démocrates à la Cour constitutionnelle

Jusqu’aux dernières minutes du délai donné par la Céna pour que les partis politiques complètent leur dossier de candidature aux élections législatives de 2023, les membres du parti Les Démocrates ont fait feu de tout bois pour se conformer. Mais, 4 quatre quitus fiscaux de leurs candidats qui pèsent plus d’un milliard, n’ont pas pu être retirés.

Vu la place qu’occupe le quitus fiscal dans le dépôt des dossiers, une délégation du parti s’est rendue à la Cena pour compléter les pièces jointes sauf les quitus. Or, conformément aux textes qui régissent l’organisation des élections au Bénin, les dossiers incomplets sont purement et simplement rejetés.

Pour peut-être se racheter, le parti a saisi la Cour Constitutionnelle en formulant un recours.
Selon le responsable national des opérations du parti, Jules Lodjou «Ce qui est arrivé n’est pas notre faute. C’est une faute de l’administration. Nous avons formulé un recours. Nous avons expliqué à la Cour [constitutionnelle, NDLR] que le fait que nos camarades soient sur la liste n’est pas notre faute. L’administration a attendu quatre jours plus tard après la fin du dépôt des dossiers avant de notifier ces observations-là donc. Nous avons demandé à la Cour de constater que cette faute est une faute de l’administration financière », rapporte LibreExpress.
Aussi a-t-il ajouté que la Céna les a autorisés à remplacer sur leur liste les quatre candidats au dossier incomplet par d’autres militants déjà en possession de leur quitus.

Les regards sont donc tournés sur la décision de la Cour Constitutionnelle et celle de la liste des partis politiques retenus par la Cena pour les prochaines élections législatives.

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR