Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives 2023 : La Cour constitutionnelle outille ses délégués

C’est la mairie de Cotonou qui a servi de cadre à l’ouverture de l’atelier de formation des délégués communaux et d’arrondissements du Littoral par le Président de la Cour constitutionnelle Razaki AMOUDA ISSIFOU, ce mardi 03 janvier 2023. Objectif, permettre aux délégués de mener à bien leur mission sur le terrain dans le cadre des législatives du 08 janvier prochain. C’est l’occasion pour la Cour constitutionnelle de mieux apprécier le déroulement des législatives et de vider le contentieux électoral avec des éléments d’appréciation supplémentaires, à travers ce recrutement des délégués. Mais avant leur déploiement sur le terrain, il s’avère important de leur rappeler, les principes directeurs de l’action du délégué afin de leur permettre de remplir correctement leur mission.

« Vous êtes un peu comme des huissiers de la Cour, chargés de constater tout ce qui se passera sur le terrain à partir de cet après-midi, tout ce qui se passe durant la campagne, la veille du scrutin, le jour du scrutin, de mentionner tout ce que vous auriez remarqué et constaté et sans être obligés de discuter. Vous êtes des huissiers silencieux chargés de constater seulement et de noter ce que vous constatez », a déclaré le président Razaki AMOUDA ISSIFOU, dans son discours d’ouverture de l’atelier avant de faire plusieurs recommandations aux délégués présents.

Ces derniers étaient nombreux à répondre à l’appel de la Cour constitutionnelle pour accomplir cette mission républicaine. Ils ont été entretenus sur les caractéristiques d’un scrutin crédible, la mission des délégués qui consiste à observer les derniers jours de la campagne électorale et à sillonner les bureaux de vote pour y relever les irrégularités observées, les informations nécessaires sur l’objet et les modalités de leur mission, comment élaborer un programme d’action avant, pendant et après le scrutin du 08 janvier prochain et bien d’autres notions très importantes.

Au terme de cette formation, il convient de retenir que le délégué ne doit pas faire œuvre de fiction, il doit s’attacher aux faits constatés.

A l’instar de Cotonou, la même formation des délégués a eu lieu à Porto-Novo, à Lokossa, à Abomey, à Parakou et à Natitingou ce mardi 03 janvier 2023.

Cap est mis à présent sur les villes d’Allada, de Pobè, d’Aplahoué, de Dassa-Zoumè, de Kandi et de Djougou où les autres chefs-lieux des départements vont accueillir les autres délégués pour la suite de la formation ce mercredi 04 janvier 2023.

M. D.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR